news

Le Cyclone Ana en Afrique: Au Malawi, dans le district de Chiwawa, Sant'Egidio répond aux besoins alimentaires

7 Février 2022 - MALAWI

Le Malawi
Urgences humanitaires

Partager Sur

L’augmentation croissante des températures a des effets inégaux dans le monde, avec un impact plus fort des conséquences défavorables sur les personnes qui n’ont que peu de moyens. A cause des changements climatiques, des vagues de chaleur, des cyclones, des inondations et de fortes pluies se font plus fréquentes et un peu partout dans le monde. Mais l’Afrique en paie le prix le plus fort.

La récente tempête tropicale Ana qui s’est abattue violemment sur Madagascar et sur le Mozambique a touché aussi durement le Malawi. Au moins 10.000 constructions ont été détruites, parmi lesquelles des écoles et des hôpitaux ; dans de nombreuses régions il n’y a plus de courant ni d’eau potable. Une grande partie du réseau routier est également détruit, avec l’écroulement de ponts et des lignes ferroviaires interrompues. Les inondations, en outre, ont saccagé des champs cultivés de maïs et de riz, et une grande partie du bétail a été touché, privant de nombreuses familles de leurs moyens de subsistance. Alors qu’il continue de pleuvoir sur quelques régions, à présent tous les yeux sont tournés vers l’arrivée d’une nouvelle tempête tropicale, Batsirai.

Chikwawa et Nsanje comptent parmi les districts qui ont souffert le plus du passage du cyclone avec des dommages considérables. Actuellement on estime à plus de 84.000 le nombre de familles touchées ; 73.000 personnes sont portées disparues, mais il est probable que ce nombre va augmenter, étant donné que le niveau d’eau commence seulement maintenant à baisser et que seulement maintenant il est possible de rejoindre les personnes portées disparues pour leur porter secours.

Les Communautés de Sant’Egidio dans le district de Chiwawa sont nombreuses et quelques-unes d’entre elles ont subi des dommages à leurs sièges et bien qu’isolées, elles se sont organisées ces derniers jours comme elles pouvaient pour apporter de la nourriture chaude aux nombreuses personnes âgées qui ont tout perdu. La grande partie de leurs maisons ont été complétement endommagées ou détruites et beaucoup de personnes âgées se sont rassemblées dans des camps improvisés.

Finalement depuis deux jours, des routes ont été réparées et une délégation de la Communauté de Blantyre a pu rejoindre la zone et apporter de l’aide ; surtout 350 colis de nourriture ont été distribués pour les besoins de première nécessité. Dans les prochains jours Sant’Egidio va organiser d’autres distributions dans les zones les plus reculées de l’East Bank, une zone traversée par le fleuve Shire, qui à cause du cyclone, a inondé les populations en les isolant complétement.



Le Cyclone Ana en Afrique: Au Malawi, dans le district de Chiwawa, Sant'Egidio répond aux besoins alimentaires
Le Cyclone Ana en Afrique: Au Malawi, dans le district de Chiwawa, Sant'Egidio répond aux besoins alimentaires
Le Cyclone Ana en Afrique: Au Malawi, dans le district de Chiwawa, Sant'Egidio répond aux besoins alimentaires