news

Au Congo, pays meurtri par les conflits, le ramadan devient occasion de solidarité et de dialogue

4 Avril 2022 - UVIRA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Congo
L'islam

Partager Sur

En collaboration avec la Fondation islamique pour le développement (FID) et l'association "Mama Sofia", fondée par Zakia Seddiki, épouse de l'ambassadeur Luca Attanasio, tué en République démocratique du Congo il y a un an, la Communauté de Sant'Egidio d'Uvira a entrepris de distribuer des repas pendant toute la durée du ramadan à 250 personnes démunies de la communauté musulmane de la ville. C'est un signe de grande importance dans cette période où, précisément en République démocratique du Congo, dans les provinces de l'Est, se forme un mouvement armé d'inspiration djihadiste. Avec les jeunes de la communauté musulmane d'Uvira, les jeunes de Sant'Egidio ont voulu réaffirmer, par leur présence et leur aide, que seul le dialogue fraternel permet de construire un avenir de paix.

L'occasion de ce ramadan dans une période si gravement marquée par les conflits, peut être un signal qui traverse le pays avec un message d'espoir, pour cette raison, en plus de cette initiative, d'autres sont prévues pour promouvoir la rencontre et la compréhension mutuelle. Être proche des pauvres nous rend plus frères, et comme l'a écrit le pape François dans son encyclique "Tous Frères" : les croyants doivent trouver des espaces pour dialoguer et agir ensemble pour le bien commun et la promotion des plus pauvres.



Au Congo, pays meurtri par les conflits, le ramadan devient occasion de solidarité et de dialogue
Au Congo, pays meurtri par les conflits, le ramadan devient occasion de solidarité et de dialogue
Au Congo, pays meurtri par les conflits, le ramadan devient occasion de solidarité et de dialogue