news

Une délégation de la Communauté de Sant'Egidio, conduite par Cristina Marazzi, en visite en République centrafricaine

27 Mai 2022

Centrafrique
Paix

La campagne de vaccination et l'action de rétablissement de la paix de la Communauté au centre des discussions de ces journées

Partager Sur

Ces jours-ci, une délégation italienne de Sant'Egidio, conduite par Cristina Marazzi, s'est rendue à Bangui, capitale de la République centrafricaine.
 
Dans les premiers jours de la visite, la délégation a été reçue par le Président de la République, Faustin Archange Touadera, au Palais de la Renaissance. "C'est un honneur pour nous, Centrafricains, de vous recevoir - a déclaré le président - parce que nous savons ce que la Communauté de Sant'Egidio a fait et fait encore aujourd'hui pour la paix et la réconciliation dans notre pays. Sans vos efforts désintéressés, aujourd'hui, nous ne serions pas là où nous en sommes. Vous travaillez en silence mais vous êtes plus efficace que beaucoup d'autres. »
 
Cristina Marazzi a illustré les progrès de la campagne de vaccination contre la pandémie de COVID 19 à Bangui, exprimant sa satisfaction quant à la grande réponse des Centrafricains : "Ceux qui se font vacciner ne se protègent pas seulement eux-mêmes, mais font preuve d'un grand amour pour leur peuple. L'enthousiasme des Centrafricains pour cette campagne peut également être un exemple pour d'autres pays. C'est un travail qui voit l'implication de beaucoup et la pleine collaboration des autorités de l'État".
 
Dans les jours qui ont suivi, la délégation de Sant'Egidio s'est rendue à la mosquée centrale de Bangui, dans le centre du district musulman de PK5 - qui a longtemps été, de 2013 à 2015, au centre des affrontements entre Séléka et Antibalaka - accueillie par le maire de PK5 et le grand imam « Sant'Egidio était proche de nous quand personne ne se souciait de nous, nous étions assiégés dans ce quartier. Nous sommes arrivés à Rome à un moment où personne ne pouvait quitter le quartier », a déclaré le maire. « Nous étions tous considérés comme des ennemis du pays. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Nos fêtes religieuses sont devenues des fêtes nationales et nous nous dirigeons vers la réconciliation. »
 
« Les fils et les filles musulmans de ce pays seront heureux de savoir que vous êtes venus nous rendre visite. Tout le monde ici à Bangui et dans le reste du pays sait que Sant'Egidio travaille à faire la volonté de Dieu sans aucun intérêt ni agenda caché. » L'imam a ajouté. « Lorsque le pape François a visité cet endroit, la paix est revenue à PK5. Nous vous en sommes reconnaissants parce que nous savons que vous avez cru et travaillé à cette visite historique. »
 
La rencontre s'est terminée par une visite à la mosquée.


Une délégation de la Communauté de Sant'Egidio, conduite par Cristina Marazzi, en visite en République centrafricaine
Une délégation de la Communauté de Sant'Egidio, conduite par Cristina Marazzi, en visite en République centrafricaine
Une délégation de la Communauté de Sant'Egidio, conduite par Cristina Marazzi, en visite en République centrafricaine
Une délégation de la Communauté de Sant'Egidio, conduite par Cristina Marazzi, en visite en République centrafricaine