news

La charte des droits des personnes âgées et des devoirs de la communauté. Du blog « Vive les aînés !»

26 Juin 2022

PERSONNES ÂGÉES

Partager Sur

La pandémie du Covid 19 a eu de terribles conséquences sur la vie des personnes âgées, avec les très nombreux décès survenus dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées et dans les maisons de repos, qui ont révélé le manque d’adéquation d’un système d’aide basé sur les établissements, et peu, voire très peu présent sur le territoire et dans les habitations. Pour cette raison, en septembre 2020 le Ministre de la santé Speranza instituait une "Commission pour la réforme des soins de santé et des soins médico-sociaux destinés à la population âgée", nommant comme responsable de cette commission Mgr Vincenzo Paglia.
Un des premiers actes de cette Commission, composée d’experts et d’hommes et de femmes de culture dans différents domaines, fut de mettre au point une Charte des droits des personnes âgées et des devoirs de la communauté, inspirant la réforme et donnant vie à une vision nouvelle de la vieillesse. Précisément en ces jours, la Charte a connu une diffusion nationale par la diffusion de 300.000 exemplaires de la revue « Famiglia Cristiana ». Le document a l’ambition d’aider à mettre en place un changement de paradigme, d’abord culturel et ensuite structurel et de soins, dans la prise de conscience non seulement des droits de ceux qui sont avancés en âge, mais aussi des devoirs de la société dans l’accueil et la valorisation de cette période de la vie.

La Charte énumère trois domaines de la plus haute importance :

1) le respect de la dignité de la personne âgée,

2) les principes et les droits pour une prise en charge responsable,

3) la protection pour une vie entourée de relations.

De ses pages ressort un nouveau mode de comprendre la vieillesse, qui ne soit plus considérée comme un temps « inutile » de la vie, mais au contraire, comme la saison de la générosité, de la liberté et de la croissance intérieure. Le document ne se limite pas à formuler une norme, mais fournit beaucoup d’exemples concrets et est enrichi d’histoires de vie, matériaux qui proviennent de l’expérience de Sant’Egidio.  Cette présentation veut démontrer le caractère populaire de la Charte et favoriser la diffusion et la connaissance en vue d’une perception différente de la vieillesse. Ensuite les intentions de la Commission doivent avoir une diffusion européenne et internationale auprès des Nations Unies, relayées par des rencontres et des assemblées à tous les niveaux.