news

À Mangochi, au Malawi, aide aux réfugiés fuyant Cabo Delgado, la région mozambicaine touchée par la violence terroriste

13 Juillet 2022 - MANGOCHI, MALAWI

Le Malawiréfugiés

Partager Sur

Depuis plusieurs mois, des réfugiés originaires du Mozambique arrivent au Malawi, fuyant les violentes attaques perpétrées dans le nord du pays.

En effet, depuis 2017, l'extrême nord du Mozambique, la province de Cabo Delgado, est victime d'attaques d'extrémistes islamiques. Un certain nombre de familles arrivées en avril ont été hébergées dans un endroit près de Mangochi, une ville proche de la frontière avec le Mozambique. Le centre, initialement construit pour héberger les personnes touchées par les nombreuses catastrophes naturelles qui ont frappé le Malawi ces dernières années, est actuellement géré par le département des réfugiés du Ministère de l'Intérieur du Malawi avec le soutien du HCR et est utilisé comme un poste de transit pour les personnes en attente du statut de réfugié.

Le centre n'a pas de médecin attitré ni de fournitures médicales et les gens sont censés utiliser les établissements de santé publics qui sont éloignés de la zone. Les enfants ne sont pas non plus scolarisés. Une délégation de la Communauté de Sant'Egidio de Mangochi a visité et rencontré les familles, auxquelles elle a distribué du savon et des vêtements, avec la promesse de revenir bientôt avec davantage d'aide.



À Mangochi, au Malawi, aide aux réfugiés fuyant Cabo Delgado, la région mozambicaine touchée par la violence terroriste
À Mangochi, au Malawi, aide aux réfugiés fuyant Cabo Delgado, la région mozambicaine touchée par la violence terroriste
À Mangochi, au Malawi, aide aux réfugiés fuyant Cabo Delgado, la région mozambicaine touchée par la violence terroriste