news

Le droit à l'éducation nous concerne tous. L'engagement de Sant'Egidio en cette Journée Internationale de l'Alphabétisation: que personne ne soit laissé pour compte!

8 Septembre 2022

École de la PaixenfantsSummer school
Droits de l'Homme

Partager Sur

Selon des chiffres récemment publiés par l'Unesco, à ce jour, 250 millions d'enfants dans le monde sont privés du droit à l'éducation.

Les deux régions les plus touchées sont l'Afrique subsaharienne, avec 98 millions d'enfants, et l'Asie centrale, avec 85 millions d'enfants sans aucun accès à l'éducation. Et les chiffres sont en constante augmentation. Ces statistiques dramatiques incitent à s'interroger sur l'engagement envers les générations qui construisent l'avenir de l'humanité.

Depuis 1967, le 8 septembre est la Journée internationale de l'alphabétisation, pour rappeler le droit universel à l'éducation, prémisse indispensable à la dignité humaine, à l'intégration et au développement.

Sant'Egidio s'est toujours engagé à défendre le droit à l'éducation des enfants, des femmes, des immigrants et des minorités, comme les Roms. Son engagement éducatif s'articule autour des Ecoles de la paix pour les enfants et les jeunes, des écoles de langue et de culture pour les migrants en Italie, dans d'autres pays, et récemment aussi dans les camps de réfugiés aux frontières de l'Europe.

En Italie, des cours de langue et d'alphabétisation - animés par des enseignants bénévoles - accueillent des réfugiés d'Afghanistan, de Somalie, d'Iran et d'autres pays en proie à des guerres ou à de graves difficultés économiques.

La nouvelle année scolaire, qui arrive à grands pas, s'ouvre sur l'espoir d'une éducation assurée en présentiel, qui sera d'une grande aide pour les plus vulnérables. Pour se préparer à ce moment, dans différentes villes italiennes : Gênes, Lecce, Naples, Milan, Padoue, Pescara et Rome - pour n'en citer que quelques-unes - des centaines de volontaires se sont relayés dans les Summer Schools, des centres éducatifs d'été gratuits, pour aider des milliers d'enfants et de jeunes à rattraper les matières qu'ils avaient négligées et les préparer à affronter sereinement le début des cours.

Mais la demande de scolarisation rencontre encore de nombreux obstacles. Un exemple parmi d'autres : en Ukraine, de nombreuses écoles ont été détruites par la guerre : selon les données publiées par Kiev, 2.400 écoles ont été touchées et endommagées - 269 d'entre elles ont été complètement détruites - et en général, moins de 60 % des écoles sont sécurisées et aptes à rouvrir.

Alors que des millions de familles attendent la reprise de l'année scolaire, Sant'Egidio souhaite que l'on donne à l'éducation la place qu'elle mérite, que l'on garantisse à tous l'accès aux activités éducatives dans les établissements de tout ordre et de tout degré, et que personne ne soit laissé pour compte, car le droit d'étudier est un droit universel qui doit être garanti à tous.



Le droit à l'éducation nous concerne tous. L'engagement de Sant'Egidio en cette Journée Internationale de l'Alphabétisation: que personne ne soit laissé pour compte!
Le droit à l'éducation nous concerne tous. L'engagement de Sant'Egidio en cette Journée Internationale de l'Alphabétisation: que personne ne soit laissé pour compte!
Le droit à l'éducation nous concerne tous. L'engagement de Sant'Egidio en cette Journée Internationale de l'Alphabétisation: que personne ne soit laissé pour compte!
Le droit à l'éducation nous concerne tous. L'engagement de Sant'Egidio en cette Journée Internationale de l'Alphabétisation: que personne ne soit laissé pour compte!
Le droit à l'éducation nous concerne tous. L'engagement de Sant'Egidio en cette Journée Internationale de l'Alphabétisation: que personne ne soit laissé pour compte!
Le droit à l'éducation nous concerne tous. L'engagement de Sant'Egidio en cette Journée Internationale de l'Alphabétisation: que personne ne soit laissé pour compte!