Prière pour l’Eglise

Partager Sur


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Actes des Apôtres 9,1-2

Cependant Saul, ne respirant toujours que menaces et carnage à l'égard des disciples du Seigneur, alla trouver le grand prêtre et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s'il y trouvait quelques adeptes de la Voie, hommes ou femmes, il les amenât enchaînés à Jérusalem.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc introduit la conversion de l’apôtre en le nommant Saül?; ce n’est que plus tard que nous apprendrons qu’il porte également le nom de Paul (Ac 13, 19), et par la suite, les Actes des apôtres utiliseront ce dernier nom. En le nommant Saül, l’auteur souhaite peut-être souligner le climat de persécution que la communauté chrétienne était en train de vivre, comme au temps du martyre d’Étienne, quand Saül « approuvait ce meurtre » (8,1). Paul lui-même le reconnaîtra plus tard : « J’ai persécuté à mort cette Voie, chargeant de chaînes et jetant en prison hommes et femmes. » (Ac 22,4) Il n’agissait pas à titre personnel, mais en tant que plénipotentiaire des plus hautes autorités du judaïsme. Et lorsqu’il sera arrêté, l’apôtre revendiquera sa pleine appartenance au peuple d’Israël, s’exclamant : « Je suis Juif. Né à Tarse en Cilicie, j’ai cependant été élevé ici dans cette ville, et c’est aux pieds de Gamaliel que j’ai été formé à l’exacte observance de la Loi de nos pères, et j’étais rempli du zèle de Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui. » (Ac 22,3) Il se laissa emporter, comme nous pourrions le dire dans le langage d’aujourd’hui, par une sorte de fondamentalisme qui l’aveugla au point de le conduire à détruire ce premier groupe de disciples de Jésus. Aveuglé par la haine, il se rendait vers Damas où se trouvait une colonie juive florissante dont les membres étaient tentés de suivre la « Voie » de Jésus. Paul voulait détruire jusqu’à la racine le groupe des disciples. En vérité, Jésus qui est « chemin, vérité et vie » attendait Saül sur le chemin de Damas, pour l’attirer à lui.