Prière avec Marie, mère du Seigneur

Partager Sur

Mémoire du Bienheureux Frère Charles de Jésus (Charles de Foucauld), "frère universel", tué en 1916 dans le désert algérien où il vivait dans la prière et la fraternité avec le peuple touareg.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

L'Esprit du Seigneur est sur toi.
Celui qui naîtra de toi sera saint.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc 10,21-24

À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
Tout m’a été remis par mon Père. Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ; et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »
Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. »

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Nous sommes, Seigneur, tes serviteurs
qu'il nous advienne selon ta Parole.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Les soixante-douze disciples envoyés en mission par Jésus avaient expérimenté la force de l'Évangile pour changer leur propre vie et le monde autour d'eux. Une fois de retour, ils font à Jésus le récit de leur extraordinaire expérience de missionnaires. Ils étaient emplis de joie devant les prodiges qu'ils avaient pu opérer. Jésus aussi exulte " de joie sous l'action de l'Esprit saint ". C'est la joie de voir l'Évangile porter ses premiers fruits grâce à l'œuvre de ses disciples, qu'il a appelés pour les faire participer à son œuvre, à son rêve : sauver les hommes et les femmes du pouvoir du mal. Jésus, ému de ce qui s'est passé, lève les yeux au ciel et remercie le Père d'avoir choisi de confier son dessein d'amour à ces disciples qui se sont remis à lui. Dans un contexte religieux qui accordait une large place aux docteurs de la loi et à la pratique des règles, le Père avait choisi ceux qui laissaient leur cœur être touché par Jésus et qui se confiaient totalement à lui. La foi n'est pas une adhésion à une vérité abstraite, mais c'est vivre en communion avec Jésus. Et donc également avec le père. En effet, Jésus explique que " personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père?; et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. " C'est dans la proximité avec Jésus et avec le Père que réside toute la joie des disciples. Et Jésus, au terme de sa louange au Père, l'explique aux disciples, les exhortant à profiter de leur joie. Il les nomme " heureux ", car ils peuvent prendre part à sa mission. Ils sont heureux, car ils pénètrent dans le cœur de la nouvelle histoire que Dieu est en train de commencer avec les hommes. En étant " petits ", c'est-à-dire en n'étant pas emplis d'eux-mêmes et de leur connaissance, ils peuvent comprendre la grandeur de la mission qui leur est confiée. " Beaucoup de prophètes et de rois ont voulu " ce qu'ils étaient en train de vivre. Mais le Seigneur les a choisis pour participer à l'édification du nouveau royaume de paix, de justice et d'amour. Cette page évangélique nous est également confiée, à nous disciples de la dernière heure, pour que nous puissions continuer d'annoncer l'Évangile qui change le monde. C'est là notre joie.