Prière avec les Saints

Partager Sur

Fête de Saint Egidio (Gilles), moine de l'Orient venu à l'Occident. Il a vécu en France et est devenu le père de nombreux moines. La Communauté de Sant'Egidio a pris son nom de l'église qui lui est dédiée à Rome. On rappelle le début de la Seconde Guerre mondiale : prière pour la fin de toutes les guerres. L'Église orthodoxe commence l'année liturgique. Journée mondiale de prière pour le soin de la création.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc 4,38-44

Jésus quitta la synagogue et entra dans la maison de Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on demanda à Jésus de faire quelque chose pour elle.
Il se pencha sur elle, menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. À l'instant même, la femme se leva et elle les servait.
Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses infirmités les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d'eux, les guérissait.
Et même des démons sortaient de beaucoup d'entre eux en criant : « C'est toi le Fils de Dieu ! » Mais Jésus les menaçait et leur interdisait de parler, parce qu'ils savaient, eux, que le Christ, c'était lui.
Quand il fit jour, Jésus sortit et s'en alla dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles arrivèrent jusqu'à lui, et elles le retenaient pour l'empêcher de les quitter.
Mais il leur dit : « Aux autres villes aussi, il faut que j'annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé. »
Et il proclamait l'Évangile dans les synagogues du pays des Juifs.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Aujourd'hui, nous nous souvenons de saint Egidio, un moine qui a quitté la Grèce pour s'installer dans le sud de la France. La tradition le situe au IXe siècle, lorsque l'Église était encore indivise et que les échanges entre l'Orient et l'Occident étaient fréquents. C'est un signe qu'aujourd'hui - le jour où l'Église orthodoxe commence son année liturgique - nous voulons nous rassembler pour prier pour l'unité de l'Église. Le saint moine Egidio nous rappelle la primauté de Dieu qui doit briller dans la vie de tous les disciples. En raison de son choix, il n'est pas resté seul. Il est devenu le père d'une communauté de frères et le défenseur des faibles. C'est ce que rappelle sa main transpercée par la flèche avec laquelle un roi voulait tuer un cerf. Le lieu de sa mort, situé sur la route de Compostelle, a permis à sa mémoire de s'étendre aux quatre coins de l'Europe. Et son nom a été invoqué pendant des siècles pour guérir du mal, de toutes sortes de maux. Aujourd'hui, la Communauté de Sant'Egidio, qui abrite la petite église qui lui est dédiée au cœur du Trastevere à Rome, a pris son nom. En 1973, elle est devenue la première maison de la Communauté et en reste le cœur. La page de l'Évangile que nous avons entendue nous présente le début de la vie publique de Jésus, marquée par de nombreuses guérisons. Cette maison à Capharnaüm est le modèle de chaque communauté. Jésus reste à la maison jusqu'à la fin de la journée, puis il remarque que tous les malades sont conduits à la porte de cette maison. La maison de Pierre, qui était devenue la maison de Jésus, est devenue un lieu où tout le monde afflue. Les gens savent qu'ils sont les bienvenus. C'est la vocation de l'Église et de toute communauté chrétienne. C'est l'expérience que la Communauté de Sant'Egidio vit depuis ses débuts. Être une porte où frapper et recevoir du réconfort. C'est le début de la vie publique de Jésus. Et il y a une notation de l'évangéliste qui montre la source d'où découlent les guérisons : la prière de Jésus. Luc écrit que Jésus " sortit et se rendit dans un endroit désert " pour prier. De là est née sa force. C'est un grand enseignement pour chaque communauté chrétienne et pour chacun d'entre nous. Tourner notre prière vers le Seigneur signifie recevoir de Dieu la force de l'amour qui transforme et guérit. Jésus nous libère de la paresse de nos habitudes et nous conduit avec lui à communiquer l'Évangile partout dans le monde et à guérir toute maladie et infirmité.