Le jour du Seigneur

Partager Sur

1er dimanche de l'Avent


Première lecture

Isaïe 2,1-5

Parole d'Isaïe, fils d'Amots, - ce qu'il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem.
Il arrivera dans les derniers jours que la montagne de la Maison du Seigneur se tiendra plus haut que les monts, * s'élèvera au-dessus des collines. Vers elle afflueront toutes les nations
et viendront des peuples nombreux. Ils diront : « Venez ! montons à la montagne du Seigneur, * à la Maison du Dieu de Jacob ! Qu'il nous enseigne ses chemins, et nous irons par ses sentiers. » Oui, la loi sortira de Sion, et de Jérusalem, la parole du Seigneur.
Il sera juge entre les nations et l'arbitre de peuples nombreux. De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l'épée ; ils n'apprendront plus la guerre.
Venez, maison de Jacob ! Marchons à la lumière du Seigneur.

Psaume responsorial

Psaume 121 (122)

Dans la joie, nous irons
à la maison du Seigneur

Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !

Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les tribus,
les tribus du Seigneur.

C’est là qu’Israël doit rendre grâce
au nom du Seigneur.
C’est là le siège du droit,
le siège de la maison de David.

Appelez le bonheur sur Jérusalem :
« Paix à ceux qui t’aiment !
Que la paix règne dans tes murs,
le bonheur dans tes palais ! »

À cause de mes frères et de mes proches,
je dirai : « Paix sur toi ! »
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
je désire ton bien.  
 

Deuxième lecture

Romains 13,11-14

Vous le savez : c'est le moment, l'heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu'à l'époque où nous sommes devenus croyants.
La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière.
Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour, sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches, sans rivalité ni jalousie,
mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ ; ne vous abandonnez pas aux préoccupations de la chair pour en satisfaire les convoitises.

Lecture de l'Évangile

Alléluia, alléluia, alléluia.

Hier, j'ai été enseveli avec le Christ,
Aujourd'hui je ressuscite avec toi qui es ressuscité.
Avec toi j'ai été crucifié,
souviens-toi de moi, Seigneur, dans ton Royaume.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 24,37-44

Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l'homme.
En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ;
les gens ne se sont doutés de rien, jusqu'à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l'homme.
Alors deux hommes seront aux champs : l'un sera pris, l'autre laissé.
Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l'une sera prise, l'autre laissée.
Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c'est à l'heure où vous n'y penserez pas que le Fils de l'homme viendra.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Hier, j'ai été enseveli avec le Christ,
Aujourd'hui je ressuscite avec toi qui es ressuscité.
Avec toi j'ai été crucifié,
souviens-toi de moi, Seigneur, dans ton Royaume.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Homélie

Ce premier dimanche de l'Avent ouvre la nouvelle année liturgique, que l'Église nous demande de vivre comme un pèlerinage spirituel vers la " montagne du Seigneur " dont parle Isaïe. Ce chemin a un but, que le prophète indique : il s'agit de la Jérusalem céleste. Tout au long de cette année liturgique, la Parole de Dieu guidera nos pas, jour après jour, vers la ville sainte. Aujourd'hui, nous nous mettons en marche, et cette première étape, c'est l'attente du Seigneur : l'attente de Noël et celle de son retour à la fin des temps. Le temps de l'Avent, cette période de marche vers Noël, nous donne une grâce particulière : mieux comprendre Jésus, " celui qui vient " habiter parmi nous.
Ce n'est pas nous qui allons vers lui, mais lui qui vient à notre rencontre.
L'Avent est la meilleure période pour nous remettre à écouter la Parole de Dieu et tourner notre regard vers Jésus qui vient faire renaître la vie et l'espoir d'un avenir meilleur. Afin de mieux nous en faire saisir l'urgence, Jésus recourt au langage caractéristique de la fin du monde. En ce moment de l'histoire, où la guerre et les conflits font rage, chaque période de notre vie semble unique. En effet, pour chacun de nous, les temps que nous vivons sont les derniers ; ce sont des jours qui ne reviendront plus. Jésus nous invite à saisir cette occasion, allant jusqu'à se comparer à un voleur qui arrive à l'improviste : " Veillez, car vous ne savez ni le jour ni l'heure où votre Seigneur viendra. " Ces paroles, tout à fait singulières, nous appellent à la vigilance, à ne pas nous laisser distraire, ni céder à la résignation et à la facilité. Veiller signifie prier, recommencer à écouter l'Évangile en ce temps de l'Avent, nous montrer attentionnés envers les pauvres et savoir reconnaître les signes de la présence de Dieu dans le monde. Nous saisirons alors mieux la portée des événements et nous parviendrons à percevoir les signes du passage du Seigneur. L'Avent est la période tout indiquée pour nous " réveiller de notre sommeil ", pour quitter le lit confortable de nos habitudes et nous " revêtir du Seigneur Jésus ", de ses sentiments à lui. Voilà de quelle façon il nous faut nous mettre en chemin vers la naissance de Jésus. Il est le prince de la paix qui vient en ce monde afin de nous faire participer à son rêve sur le monde, ce rêve que le prophète définissait déjà en ces termes : " Alors viendront des peuples nombreux qui diront : 'Venez, montons à la montagne du Seigneur' " (Is 2,3).