news

Pour les adoptions à distance, aucun enfant n’est loin. Et Binta le sait

8 Juin 2018 - BISSAU, GUINÉE-BISSAU

Adoptions à distance

Partager Sur

Binta a presque 12 ans. Grâce au programme d’adoptions à distance, la Communauté de Sant’Egidio prend soin d’elle depuis l’âge de 5 ans. Elle vit à Catiὸ, un petit village de campagne, situé dans le sud du pays, dans une « région isolée », comme disent les Guinéens. Seules les miettes du bien-être de la capitale, Bissau, arrivent là.

Il est déjà six heures de l’après-midi. L’école “São Bento” est fermée, mais Binta sait que arriverons d’ici peu et reste en vue.

En effet, après un voyage de cinq heures pour parcourir les 270 km qui séparent Catiὸ de la capitale, nous finissons par arriver. Peu après, nous entendons frapper à la porte : c’est notre amie Binta qui entre et nous embrasse, tout sourire.

A travers elle, nous nous sentons embrassés par les 314 enfants et jeunes qui ont fréquenté l’école grâce au soutien des adoptions à distance.



Pour les adoptions à distance, aucun enfant n’est loin. Et Binta le sait
Pour les adoptions à distance, aucun enfant n’est loin. Et Binta le sait