news

Le président Macron rencontre Sant'Egidio : développement de l'Afrique, couloirs humanitaires, culture du dialogue

26 Juin 2018 - ROME, ITALIE

Couloirs humanitairesMarco ImpagliazzoAndrea Riccardi
Paix

Dans la vidéo, les déclarations d'Andrea Riccardi et de Marco Impagliazzo

Partager Sur

La rencontre entre le président français Emmanuel Macron et une délégation de Sant’Egidio, composée d'Andrea Riccardi, Marco Impagliazzo, Mario Giro et d'autres représentants de la Communauté a eu lieu ce matin au palais Farnese.

Parmi les thèmes abordés, la stabilisation de l’Afrique et le développement des pays africains, en partant du rôle qu'exerce la Communauté en faveur de la paix et du dialogue politique dans les situations de conflit, en particulier en République centrafricaine. Il a été question de la jeunesse africaine, surtout ce qui concerne l'investissement dans l'éducation et à l'aide apportée pour développer les conditions favorables à leur croissance en Afrique. Sant’Egidio possède un vaste réseau d' “écoles de la paix" dans trente pays africains où, outre l'alphabétisation, on enseigne aussi l'éducation à la paix. La France a investi dans ces programmes de développement de l’éducation.
“Avec le président français Emmanuel Macron, nous avons parlé de l'Afrique, du développement de la jeunesse africaine et des plans d'éducation qui peuvent permettre aux jeunes africains de rester dans leur pays et d'y travailler, a dit le président de la Communauté de Sant’Egidio, Marco Impagliazzo, à l'issue de la rencontre avec le chef de l'Elysée. Il y a une une grande convergence de vues avec le président sur ces questions et sur le travail pour la paix que la Communauté mène dans plusieurs pays africains, en particulier en République centrafricaine, une sitation qui préoccupe la communauté internationale. Au cours de la conversation, les couloirs humanitaires ont été présentés comme un modèle de politique d'immigration légale, surtout pour les personnes qui ont besoin de protection humnaitaire".