news

L'expérience des couloirs humanitaires, voie sûre et légale pour les réfugiés, se poursuit

3 Juillet 2018 - ROME, ITALIE

Couloirs humanitaires

Aujourd'hui un groupe de 33 Syriens est arrivé du Liban

Partager Sur

Plusieurs familles syriennes et irakiennes fuyant la guerre sont arrivées aujourd'hui du Liban, où elles vivaient depuis des années dans des conditions précaires et sans perspectives d'avenir. Ce sont en tout 33 personnes qui viennent s'ajouter aux 26 autres arrivées la semaine dernière depuis Beyrouth sur un vol de ligne régulier et non pas sur des embarcations de fortune au péril de leur vie.

On voit donc se poursuivre les couloirs humanitaires organisés par la Communauté de Sant’Egidio et les Églises protestantes italiennes, en collaboration avec les ministères de l'intérieur et des affaires étrangères. Un projet devenu désormais un modèle en Europe, avec d'autres pays eux aussi engagés sur cette route qui conjugue solidarité et sécurité : la Belgique, la France, où 31 Syriens sont arrivés la semaine dernière, et Andorre. Ces initiatives démontrent qu'il est possible d'apporter une réponse concrète et humaine à l’immigration.

Les 33 réfugiés arrivés à Fiumicino ce matin seront accueillis dans huit régions italiennes, dont la Sicile et la Sardaigne, la Lombardie et le Latium, selon un type d'accueil diffus : non pas de gros centres, mais de petits cercles d'hospitalité familiale dans des maisons et des appartements mis à disposition par les paroisses, associations et particuliers, qui suivront les familles dans leur parcours d'intégration. Avec les 327 personnes arrivées d’Ethiopie, en collaboration avec la Conférence épiscopale italienne, et les 200 réfugiés accueillis en France et en Belgique, se sont désormais 1800 personnes qui sont arrivées en Europe par les couloirs humanitaires.
 



L'expérience des couloirs humanitaires, voie sûre et légale pour les réfugiés, se poursuit
L'expérience des couloirs humanitaires, voie sûre et légale pour les réfugiés, se poursuit
L'expérience des couloirs humanitaires, voie sûre et légale pour les réfugiés, se poursuit