news

A Berlin, deux personnes sans domicile victimes de violence : Sant'Egidio appelle à la prière et à la solidarité

27 Juillet 2018

violence
Homeless

Partager Sur

Dimanche soir, à la gare berlinoise de Schöneweide, deux hommes sans domicile ont été aspergés de liquide inflammables et brûlés dans leur sommeil par des personnes encore non identifiées. Tous deux sont grièvement blessés ; l'un des deux est à l'hôpital en soins intensifs et son prognostic vital est encore engagé. Les deux, Lothar 62 ans et Andy 47 ans, dormaient depuis longtemps à même le trottoir dans les environs de la gare et étaient connus et appréciés de beaucoup de passants. Le lendemain de l'agression, plusieurs habitants ont organisé sur le lieu de l'attentat une manifestation de solidarité, exprimant leur indignation devant ce qui s'est passé.

La Communauté de Sant'Egidio, qui les connaît depuis longtemps, a participé à la manifestation en s'associant à l'inquiétude de beaucoup d'habitants devant le climat d'intolérance croissante vis-à-vis des pauvres et des immigrés qui, par le passé déjà, a provoqué des gestes violents et graves. Mardi soir, dans l'église de la Sainte-Famille, dans le quartier berlinois de Prenzlauer Berg, où se tient régulièrement la prière de la Communauté, de nombreuses personnes ont prié pour la guérison des deux hommes et pour que ce climat d'intolérance et cette violence soient combattus par la solidarité et l'engagement de tous pour une ville plus humaine où tous soient respectés et accueillis.

 VOIR LA VIDEO