news

A l’occasion de la Journée mondiale contre la traite d’êtres humains, l’engagement de Sant’Egidio à travers le programme BRAVO! #EndHumanTrafficking

30 Juillet 2018

BRAVO

Partager Sur

Le 30 juillet est la Journée mondiale de la lutte contre la traite des personnes, instituée par l’Assemblée générale de l’ONU. Selon l’Organisation internationale du travail (OIT) et la Walk Free Foundation, plus de 40 millions de personnes dans le monde sont victimes du phénomène de la traite et 71% d’entre elles sont des femmes et des jeunes filles.

C’est pourquoi depuis 2008 la  Communauté de Sant’Egidio combat ce phénomène gravissime avec le programme « BRAVO! » (Birth Registration for All Versus Oblivion) dans différents pays africains, dont le Burkina Faso, le Mozambique et le Malawi. Dans le seul Burkina Faso, en quelques années seulement ont été enregistrées à l’état civil 3,5 millions de personnes, ainsi soustraites au trafiquants d’êtres humains. Un document d’identité semble peu de chose. En réalité il protège de l’illégalité et permet la participation à la société, donnant la possibilité d’étudier, de travailler et de voyager légalement. Tout un peuple d’invisibles a ainsi vu le jour, pouvant à présent exister et obtenir tous les droits auparavant niés par le manque d’enregistrement à l’état civil.