news

Hiroshima : un cliché qui en dit plus que mille paroles

6 Août 2018

C'est aujourd'hui le 73e anniversaire de ce terrible 6 août 1945 où la bombe atomique fut lancée sur la ville

Partager Sur

La tête inclinée, le visage serein, détendu. Le bébé semble dormir sur les épaules de son frère, qui reste immobile. C'est comme si le grand ne voulait pas troubler le sommeil du petit enfant. Mais le petit frère est mort, et l'enfant, qui a 10 ans à peine, attend que l'on procède à  sa crémation. Une histoire immortalisée en 1945 par l'appareil photo de Joe O'Donnell, journaliste et photographe américain qui travaillait pour  United States Information Agency, envoyé au Japon pour couvrir les effets des deux bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki. Aujourd'hui, ce 6 août marque le 73e anniversaire de l'événement. Nous le commémorons, car il est important de se souvenir des faits et des tragédies du passé pour ne pas les répéter. Le pape François a voulu faire reproduire cette photo sur une vignette et la distribuer. La photographie est accompagnée de ce commentaire : “…le fruit de la guerre”, suivi de sa signature autographe. Au verso la brève légende en espagnol : “la tristesse de l'enfant se résume tout entière dans ses lèvres mordues jusqu'au sang“.

Un cliché qui en dit plus que mille paroles.