news

Blantyre, Gênes, Pavie : les enfants des rues raccourcissent les distances. C'est la géographie de la solidarité

27 Août 2018

enfants

Partager Sur

A Blantyre, au Malawi, des centaines d'enfants et de jeunes de la rue peuplent le marché et les rues du centre, où ils sont traités comme des hôtes indésirables, mal vus, éloignés et chassés.

La 'House of Friendship', maison de la Communauté de Sant’Egidio au centre-ville, les accueille quant à elle chaque semaine et leur offre une douche, un repas chaud, un lieu sûr où ils peuvent se reposer en toute tranquillité et avec amitié. Ces dernières semaines, dans la Maison de l'amitié, les enfants des rues ont rencontré aussi de nombreux jeunes Européens qui ont choisi de vivre un été de solidarité au Malawi.

Un dimanche, avec les jeunes de Blantyre, Gênes et Pavie, 80 enfants des rues sont partis faire un sortie.

La destination finale pour les plus petits a été un magnifique parc avec des jeux gonflables, situé en plein centre mais d'ordinaire totalement inaccessible pour eux. L’enthousiasme des “Blantyre children” (comme préfèrent être appelés les enfants des rues de la ville) a attiré et contaminé aussi les autres familles présentes : des enfants très différents se sont ainsi mélangés entre eux, partageant la joie de jouer ensemble dans un aussi bel endroit.

Les plus grands quant à eux sont sortis de la ville dans un parc de loisirs avec de nombreuses espèces d'animaux. Emus, entre girafes, zèbres et antilopes, les enfants ont assailli de questions les guides et les amis plus âgés qui les accompagnaient, puis ont passé le reste de la journée sur les jeux, même les plus grands que la vie dans la rue a fait devenir trop vite adultes, sont redevenus enfants.