news

Voyage dans l'Italie qui accueille / 3 : en Campanie, au baptême de Jabra et ailleurs...

30 Août 2018

Couloirs humanitaires

Visite aux familles des couloirs humanitaires dans les régions du sud de l'Italie

Partager Sur

Notre tour dans le sud de l'Italie commence par une célébration de baptême, au sanctuaire de Montevergine, l’ancienne abbatiale située dans les montagnes près d'Avellino. Chaque année, près d'un million et demi de pèlerins se rendre sur les hauteurs pour visiter le lieu de l'apparition miraculeuse de la Vierge.

Nous sommes venus pour une occasion particulière : le baptême de Jabra (Gabriele), le plus petit des cinq enfants de Yussef et May Jabour.

Jabra a 7 ans, le nombre d'années de guerre en Syrie. Peu après sa naissance, sa famille a dû quitter la belle maison d'Idlib, fermer la pâtisserie qui leur avait garanti une certaine aisance, et fuir. Durant le long exil qui les a contraints à des déplacements continuels, il n'a pas été possible de faire bapiser le petit dernier.

Mais aujourd'hui leur vie a changé : quelques mois après leur arrivée en Italie par les couloirs humanitaires (en mars 2018), grâce à l'accueil des moines bénédictins du sanctuaire, le père a commencé à travailler, les grandes sœurs vont à l'université et le jour du baptême de Jabra est enfin arrivé.

C'est une grande fête au sanctuaire : à la communauté des moines au grand complet se sont ajoutés les nouveaux amis de Mercogliano, nous-mêmes qui sommes venus de Rome et même des proches venus de Suède. Jabra est la petite star de la journée. Tous veulent faire une photo avec lui devant le grand gâteau sur lequel est dessinée la colombe de la paix.

La guerre n'est pas finie à Idlib où un terrible combat fait encore rage ces jours-ci : mais tout cela est loin désormais pour la famille Jabour. Et tous sont émus quand l'abbé, le père Riccardo Luca Guariglia, affirme avec joie que ce baptême représente la victoire de la lumière sur les ténèbres du mal.

Le sud nous réserve encore d'autres belles surprises : à Salerne, nous rencontrons deux familles, l'une dans la région de san Mango Piemontese, arrivée en mai dernier, herbergée par un groupe d'associations qui représente pratiquement toute cette contrée. Et les Zaidan, une famille nombreuse qui, arrivée il y a un an environ, vient de déménager dans une maison entièrement pour elle, parce qu'elle a trouvé sa pleine autonomie.

Enfin, Meta di Sorrento nous accueille avec son front de mer splendide, mais aussi et surtout avec la cordialité entraînante de don Francesco Guadagnolo et de sa petite communauté paroissiale. Dans la maison qu'ils ont offerte à la famille Khouri, la porte est toujours ouverte. C'est un va-et-vient de visites, d'échange de recettes, comme on le fait justement dans les régions du sud de l'Italie. Et l’accent typiquement campanien de la petite Limar explique mieux qu'avec de longs discours à quel point l'Italie est capable d'attirer et d'intégrer.

LES ESCALES PRECEDENTES :

VOYAGE DANS L'ITALIE QUI ACCUEILLE/1: PIEMONT ET LOMBARDIE

VOYAGE DANS L'ITALIE QUI ACCUEILLE/2: VENETIE ET FRIOUL

 

 



Voyage dans l'Italie qui accueille / 3 : en Campanie, au baptême de Jabra et ailleurs...
Voyage dans l'Italie qui accueille / 3 : en Campanie, au baptême de Jabra et ailleurs...
Voyage dans l'Italie qui accueille / 3 : en Campanie, au baptême de Jabra et ailleurs...
Voyage dans l'Italie qui accueille / 3 : en Campanie, au baptême de Jabra et ailleurs...