news

A Nacopa, au Mozambique, où la lèpre n'est pas encore éradiquée. Journée mondiale des malades de la lèpre

27 Janvier 2019 - NAMPULA, MOZAMBIQUE

Partager Sur

Le 27 janvier est la Journée mondiale des malades de la lèpre. Elle fut instituée en 1954 par Raoul Follereau, écrivain et journaliste français, promoteur de la lutte contre la lèpre dans le monde.

Au Mozambique la lèpre a été déclarée "éliminée" en 2010 (donnée obtenue quand la maladie touche moins d'une personne sur 10 000). Malheureusement en 2017, selon les données du Ministère de la Santé, 2 000 nouveaux cas de lèpre ont été recensés, 25 % de plus par rapport à 2016. Une recrudescence préoccupante, confirmée également par l'activité de nos volontaires sur le terrain qui ont pu constater cette augmentation dans les lieux où ils rendent service.

C'est pourquoi, au cours des derniers mois, Sant'Egidio a commencé une activité d'assistance aux lépreux, en fournissant des aides de première nécessité : des lits, des matelas, de la nourriture, des réservoirs de 100 litres pour conserver l'eau à la maison, des moustiquaires et des lampes à énergie solaire.

Les activités de la Communauté se concentrent dans la province de Nampula, en particulier dans l'ancienne léproserie de Nacopa, un village aujourd'hui ouvert, grâce notamment à l'intervention de Sant'Egidio qui, en 2013, reconstruisit les maisons des malades suite à une inondation, et assainit toute la zone au point que le reste de la population locale décida d'édifier de nouvelles habitations. A cette occasion fut inauguré un puits à eau, accessible à tous.



A Nacopa, au Mozambique, où la lèpre n'est pas encore éradiquée. Journée mondiale des malades de la lèpre
A Nacopa, au Mozambique, où la lèpre n'est pas encore éradiquée. Journée mondiale des malades de la lèpre
A Nacopa, au Mozambique, où la lèpre n'est pas encore éradiquée. Journée mondiale des malades de la lèpre
A Nacopa, au Mozambique, où la lèpre n'est pas encore éradiquée. Journée mondiale des malades de la lèpre