news

Dans la prison de Bukavu se trouvent des enfants, des femmes et des personnes âgées. Avec Sant'Egidio personne n'est oublié

25 Février 2019 - BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

L'aide humanitairePrison

Partager Sur

La Communauté de Sant'Egidio a voulu fêter le 51° anniversaire avec les détenus de la prison centrale de Bukavu. La préparation de cette fête avait commencé il y a longtemps, notamment parce qu'à Noël il n'avait pas été possible d'arriver à tout le monde à cause de la situation politique pré-électorale. Du pain, du riz, du lait en poudre et des boissons ont été distribués, en commençant par le département des mineurs, où se tient l'école de la paix faite à 26 jeunes de 12 à 18 ans.

La distribution a ensuite eu lieu dans le département des femmes, où se trouvent 37 détenues et 11 enfants ainsi qu'une femme âgée de 82 ans, arrivée en prison à cause d'une dispute avec les voisins. Enfin la Communauté s'est rendue dans les cellules et la cour centrale où étaient réunis 1 595 prisonniers, nombre d'entre eux étant en détention provisoire. Ce fut un moment de grande fête, et beaucoup ont remercié la Communauté car grâce à elle ils savent qu'ils ne sont pas oubliés.
 



Dans la prison de Bukavu se trouvent des enfants, des femmes et des personnes âgées. Avec Sant'Egidio personne n'est oublié
Dans la prison de Bukavu se trouvent des enfants, des femmes et des personnes âgées. Avec Sant'Egidio personne n'est oublié
Dans la prison de Bukavu se trouvent des enfants, des femmes et des personnes âgées. Avec Sant'Egidio personne n'est oublié