news

"L'école de la paix t'aime". L'accolade des enfants de Prima Porta au Pape François

5 Mars 2019 - ROME, ITALIE

Pape FrançoisRome

Dimanche dernier la visite du pape dans ce quartier de Rome

Partager Sur

"L'école de la paix t'aime". Telle est l'une des inscriptions figurant sur les banderoles qui ont accueilli Bergoglio lors de son arrivée, dimanche dernier, dans la paroisse de San Crispino da Viterbo. La Communauté de Sant'Egidio, qui travaille depuis de nombreuses années aux côtés de la communauté paroissiale - le curé, Don Luciano Cacciamani, dans un extrait repris par le pape, a souligné l'importance d'être "ensemble" dans l'aide aux plus faibles - a salué le pape François avec beaucoup d'enthousiasme et d'affection. Les enfants l'ont fait, mais aussi les sans-abri et les "Amis" handicapés, qui ont pu voir l'évêque de Rome au cours d'une brève mais intense, familière et émouvante rencontre avant la liturgie.

Prima Porta-Labaro est un quartier mixte, dont les maisons populaires des années '80 se sont mêlées à une urbanisation plus cahotique. Ce n'est plus, heureusement, un endroit marginal comme par le passé. Récemment, plusieurs entreprises et multinationales y ont même installé leurs bureaux. Mais elle reste une zone où l'isolement social (en particulier des personnes âgées et handicapées) est élevé, et les nombreuses poches de pauvreté ont provoqué plusieurs tensions au niveau social.

La Communauté de Sant'Egidio est présente dans le quartier depuis 1979, en particulier dans la zone des maisons populaires de la rue des "Galline Bianche". Une présence qui a commencé avec l'Ecole de la Paix, devenue aujourd'hui un lieu de référence important pour les enfants, Italiens, étrangers et rom, et pour leurs familles. Une communauté de personnes âgées se réunit chaque semaine pour la prière et le service aux sans-abri.

Un signe important de la lutte contre l'isolement des personnes âgées est le service volontaire de visite et d'accompagnement que la Communauté de sant'Egidio de Prima Porta réalise depuis de nombreuses années dans la clinique "Villa Monica". Plus récemment a vu le jour une école de peinture des "Amis", porteurs de handicap, ainsi qu'une école de langue et de culture italiennes accueillant des immigrés désirant s'intégrer dans notre pays.

Voir la revue de presse [IT]