news

Couloirs humanitaires : Marco Impagliazzo en parle. VOIR LA VIDEO [IT]

8 Mai 2019 - ROME, ITALIE

Couloirs humanitairesMarco Impagliazzo

Lors d'une conférence à la presse étrangère, un vaste aperçu sur l'expérience en cours, les projets et les perspectives futures

Partager Sur

Ce matin, le président de la Communauté de Sant'Egidio Marco Impagliazzo a rencontré les journalistes au siège de l'Association de la presse étrangère pour faire un bilan du projet des couloirs humanitaires quelques jours après la signature du nouveau protocole pour l'arrivée en sécurité et l'accueil de 600 demandeurs d'asile de la Corne de l'Afrique.

« Les couloirs humanitaires sont une initiative qui manifeste l'exigence d'ouvrir des voies légales d'immigration », précise Marco Impagliazzo, en se référant à la base règlementaire existante, la règlementation européenne sur les visas dont la mise en œuvre a été rendue possible grâce à l'implication de la société civile, sans frais pour l'État.

Jusqu'à ce jour, 1516 personnes sont arrivées depuis les camps de réfugiés du Liban à travers les couloirs humanitaires,  500 personnes sont arrivées en provenance de la Corne de l'Afrique. Au niveau européen, la Belgique, la France, Andorre et  Saint-Marin se sont également engagés dans ce projet.

Dans 90 % des cas, il s'agit de familles. Les bénéficiaires du projet sont des personnes en situation de vulnérabilité, selon une définition plus large que celle utilisée par les pays européens, afin d'inclure des familles avec enfants, des personnes âgées, des personnes malades, des victimes de persécution et d'abus.

« Les couloirs humanitaires conjuguent l'accueil et l'intégration : les personnes qui arrivent sont accueillies dans quinze régions italiennes, dans de nombreuses villes et petites localités » et elles rencontrent une grande disponibilité de la part des familles, des paroisses et des associations qui montrent le beau visage d'une Italie solidaire.

Les couloirs humanitaires sont nés en réponse au naufrage survenu dans le Canal de Sicile en 2015, un moment parmi les plus tragiques qui a incité la Communauté à dire « on ne peut plus attendre », et qui a suscité l'initiative de Sant'Egidio, de la Fédération des Églises protestantes en Italie et de Tavola Valdese, puis de  Cei (conférence épiscopale italienne)-Caritas.

Aujourd'hui, devant la détérioration de la situation en Libye, Sant'Egidio et FCEI ont adressé au gouvernement italien  une lettre pour ouvrir un couloir humanitaire européen depuis la Libye, avec l'Italie comme chef de file, afin que les pays européens mettent en œuvre les engagements internationaux en matière d'asile et de droits humains, pour organiser l'arrivée et l'accueil de 50 000 personnes sur deux ans, comme l'a rappelé Marco Impagliazzo au cours de la conférence.

REVOIR LA VIDEO DE LA CONFERENCE DE PRESSE SUR LES COULOIRS HUMANITAIRES [IT]