news

Des familles qui se retrouvent: Grâce aux couloirs humanitaires aujourd'hui à Fiumicino l'accolade entre mères et enfants, séparés par la guerre et la pauvreté

31 Octobre 2019 - ROME, ITALIE

Couloirs humanitaires

Partager Sur

Les couloirs humanitaires, ce sont aussi des larmes de joie et d'émotion. Comme celles de A., qui depuis 8 ans vit et travaille en Italie, et a enfin pu serrer de nouveau dans ses bras ses deux enfants, restés pendant toutes ces années en Ethiopie, dans un camp de réfugiés. Des années pendant lesquelles ils ont rêver de l'Italie et ont appris la langue. Aujourd'hui, enfin, leur accolade, à Fiumicino, panse une longue et douloureuse plaie.

51 réfugiés sont ainsi arrivés avant l'aube depuis la Corne de l'Afrique, par le premier couloir humanitaire ouvert grâce au second protocole d'accord signé récemment avec les Ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères.

Daniela Pompei, qui les a accueillis, parle d'un jour de fête. "Beaucoup d'entre vous - a-t-elle lancé - retrouvent leurs parents, après tant d'années de séparation. Très souvent les lois des pays européens sont restrictives, et les enfants majeurs ne peuvent rejoindre leurs mères, car ils sont majeurs. Aujourd'hui est donc un jour de fête. La Corne de l'Afrique souffre depuis de nombreuses années et de nombreux jeunes, femmes et enfants s'aventurent dans des voyages périlleux. Les couloirs humanitaires sont une voie légale et humaine pour se réunir, être protégés et recommencer ensemble une nouvelle vie. Vous êtes les 51 premiers de ce deuxième couloir. Certains d'entre vous parlent déjà l'italien, ont étudié dans les écoles italiennes dans la Corne de l'Afrique et nous pensons que votre nouvelle vie sera heureuse. Avec vous, plus de 2800 personnes sont entrées grâce aux couloirs humanitaires et nous espérons que de nombreux autres pays ouvriront des couloirs".

"Aujourd'hui vous êtes également ici pour donner un témoignage à qui refuse de comprendre qu'il y a des millions de personnes dans le monde qui ont besoin d'être protégées. Nous vous demandons donc d'être des témoins pour les nombreuses personnes qui sont encore dans les prisons libyennes, pour tous ceux qui ont perdu la vie. Nous lançons un appel aux responsables du gouvernement. Vous, grâce à l'Italie, vous êtes arrivés de manière sûre et légale. Vous êtes un signe d'espérance et de confiance" a dit Mgr Francesco Antonio Soddu.

Au chaleureux accueil se sont également unis les représentants des Ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères. Les 51 réfugiés seront logés dans des paroisses, des associations et des familles italiennes.

VIDEO

LA VIDEO DE L'ARRIVEE



Des familles qui se retrouvent: Grâce aux couloirs humanitaires aujourd'hui à Fiumicino l'accolade entre mères et enfants, séparés par la guerre et la pauvreté
Des familles qui se retrouvent: Grâce aux couloirs humanitaires aujourd'hui à Fiumicino l'accolade entre mères et enfants, séparés par la guerre et la pauvreté
Des familles qui se retrouvent: Grâce aux couloirs humanitaires aujourd'hui à Fiumicino l'accolade entre mères et enfants, séparés par la guerre et la pauvreté
Des familles qui se retrouvent: Grâce aux couloirs humanitaires aujourd'hui à Fiumicino l'accolade entre mères et enfants, séparés par la guerre et la pauvreté
Des familles qui se retrouvent: Grâce aux couloirs humanitaires aujourd'hui à Fiumicino l'accolade entre mères et enfants, séparés par la guerre et la pauvreté
Des familles qui se retrouvent: Grâce aux couloirs humanitaires aujourd'hui à Fiumicino l'accolade entre mères et enfants, séparés par la guerre et la pauvreté