news

Somalie: La communauté internationale ne peut l'abandonner à son destin

28 Décembre 2019

TerrorismeL'Afrique

Sant'Egidio exprime ses condoléances et demande avec urgence un engagement en faveur de la paix

Partager Sur

La Communauté de Sant'Egidio exprime ses condoléances au peuple somalien et à ses institutions pour le très grave attentat qui a fait aujourd'hui à Mogadiscio presque cent morts, parmi lesquels de nombreux jeunes et étudiants.

La Somalie est en guerre depuis 1992, se transformant au cours des décennies passées en une longue série de deuils pour la population civile. Un conflit la plupart du temps oublié, où la vie humaine ne compte plus rien. Il ne se passe pas une semaine sans dénombrer des victimes, lors d'attaques terroristes de diverses intensités. Pendant ce temps le pays se divise sans que les dirigeants somaliens ne réussissent à trouver entre eux un accord sur une Constitution commune et sur l'ordre institutionnel du pays. De nombreuses tentatives ont échoué pendant toutes ces années et les régions somaliennes tendant à se séparer les unes des autres, dans une sorte de "sauve qui peut" individualiste dû à l'abandon et au désintérêt international.

La Communauté de Sant'Egidio condamne l'énième attaque terroriste et s'adresse, avec urgence, à la communauté internationale afin que la Somalie ne soit pas abandonnée à un destin de mort et de désagrégation et que soient investies des énergies et des ressources utiles à sa pacification. Dans notre travail avec les réfugiés nous avons rencontré et nous continuons de rencontrer de nombreux Somaliens en fuite de leur pays, invivable. Ils nous racontent des histoires terribles de guerre et de souffrance que personne n'écoute plus.

Un sursaut d'indignation et un engagement international sont nécessaires afin que Mogadiscio cesse de mourir d'une manière aussi absurde.