news

A Hong Kong, Sant'Egidio lutte contre la contagion par le don de masques respiratoires et de désinfectants aux sans domicile, aux migrants et aux aînés

28 Février 2020 - HONG KONG

Solidaritécoronavirus

Frontières ouvertes aux aides provenant de l'Italie et de l'Indonésie

Partager Sur

A Hong Kong, en Chine, les écoles et les églises sont fermées, depuis de nombreux jours déjà, à cause de la diffusion du coronavirus. Pour les pauvres, la vie est particulièrement dure: dans les rues désertes qui est sans domicile peine encore plus qu'avant pour trouver de quoi manger. Et ne pas avoir le matériel pour éviter la contagion - masques respiratoires et désinfectants -, outre l'exposition à la contagion, augmente l'isolement.

Grâce à la solidarité de Communautés d'autres pays (en particulier l'Italie et l'Indonésie), ce matériel, désormais introuvable sur place, est arrivé à Hong Kong.

Ces jours-ci les amis de la Communauté de Hong Kong passent dans les rues de la ville pour distribuer des masques respiratoires aux enfants de l'Ecole de la Paix et à leurs familles (en majorité des migrants), aux personnes âgées et aux pauvres qui vivent dans la rue. En un temps où les rencontres sont rares, cela a été l'occasion de goûter encore une fois la joie d'une fraternité qui ne veut oublier personne. 



A Hong Kong, Sant'Egidio lutte contre la contagion par le don de masques respiratoires et de désinfectants aux sans domicile, aux migrants et aux aînés
A Hong Kong, Sant'Egidio lutte contre la contagion par le don de masques respiratoires et de désinfectants aux sans domicile, aux migrants et aux aînés
A Hong Kong, Sant'Egidio lutte contre la contagion par le don de masques respiratoires et de désinfectants aux sans domicile, aux migrants et aux aînés
A Hong Kong, Sant'Egidio lutte contre la contagion par le don de masques respiratoires et de désinfectants aux sans domicile, aux migrants et aux aînés