news

Sénégal : reprise des pourparlers de paix en Casamance

2 Mars 2020 - SÉNÉGAL

PaixCasamance

Partager Sur

Entre le 28 et le 29 février derniers, des représentants du président du Sénégal Macky Sall et une délégation du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), mené par Salif Sadio, se sont rencontrés au siège de la Communauté de Sant'Egidio. Après une interruption des négociations durant plusieurs mois, les partis ont solennellement réaffirmé la volonté politique du président Macky Sall et du chef du MFDC Salif Sadio de trouver une solution au conflit en Casamance, qui afflige la région depuis plus de trente ans, à travers des négociations.

Cette guerre oubliée qui a causé des milliers de victimes et de réfugiés implique aussi des États limitrophes, comme la Gambie, qui sépare la Casamance du reste du Sénégal, et la Guinée-Bissau.

La région, peuplée d'un peu plus d'un million de personnes, tire son nom du fleuve Casamance lequel, avant de se verser dans l’Océan Atlantique, irrigue abondamment les terres et les rend fertiles. Malheureusement une grande partie des cultures sont abandonnées, à cause de la présence de mines, et beaucoup de jeunes sont contraints d'émigrer vers le nord du pays pour chercher un travail ou étudier

Dans une déclaration conjointe, les représentants du président du Sénégal et du MFDC ont affirmé « la nécessité de reprendre des pourparlers réguliers à travers la médiation de Sant’Egidio pour donner un nouvel élan au processus de paix en Casamance ».

LIRE LE COMMUNIQUÉ (FR)