news

A Londres, la solidarité est encore possible

23 Mars 2020

Solidaritécoronavirus

Partager Sur

Durant la crise sanitaire du COVID-19 au Royaume-Uni, Sant'Egidio à Londres n'oublie pas les personnes qui sont seules et plus vulnérables. La Communauté continue ses services d'une nouvelle manière, pour éviter la diffusion de la contagion, mais en même temps, pour continuer d'être amis de tous ceux qui sont dans le besoin, en particulier les sans-abri et les personnes âgées.

«Nous croyons dans la distanciation physique, non dans la distanciation sociale», a dit l'un des bénévoles, «il est encore possible, il est même plus crucial qu'avant, de travailler ensemble pour ne laisser personne seul, même si physiquement tous prennent des précautions pour arrêter la contagion de ce virus».

Les principaux services de Sant'Egidio à Londres ont été légèrement modifiés et ce, de manière créative: ce qui auparavant était une fête est devenu un service à emporter, qui permet aux personnes âgées, aux sans-abri et aux personnes seules de continuer à recevoir de la nourriture. Le service à emporter est ausi une fenêtre pour les personnes âgées et pour les sans-abri où ils peuvent recevoir des conseils d'hygiène, sur la façon de se protéger du virus, sur les lieux où ils pourront trouver de plus amples informations s'ils ont besoin d'assistance médicale. Sant’Egidio a ouvert un nouveau numéro de téléphone pour les plus vulnérables, afin de permettre à tous ceux qui ont besoin de nourriture, de médicaments ou simplement de quelqu'un à qui parler, de pouvoir recevoir tout le soutien nécessaire.

En outre, un nouveau service a été institué, appelé "Calling Home": un service proposé entre autres par les Jeunes pour la Paix de Londres qui garantit au moins une conversation téléphonique par semaine, pendant toute la durée de la crise du Coronavirus. Beaucoup de personnes qui ont participé et qui ont appelé ont exprimé leur gratitude, et d'autres ont affirmé avoir été agréablement surpris par le fait que Sant'Egidio ait trouvé de nouveaux moyens de tenir compagnie à tous et de continuer à distribuer de la nourriture. Ceci car, en dépit des mesures prises par les supermarchés et les limites pour éviter l'accumulation de personnes, de nombreuses personnes âgées ont signalé avoir trouvé des rayons vides dans les commerces d'alimentation locaux. Par conséquent, la nécessité d'avoir de la nourriture pour les plus vulnérables devient encore plus importante dans une grande ville comme Londres.

PLUS D'INFO

URGENCE CORONAVIRUS. DONNEZ MAINTENANT



A Londres, la solidarité est encore possible
A Londres, la solidarité est encore possible
A Londres, la solidarité est encore possible