news

Méditerranée, une mer de ponts : trois jours de rencontres entre jeunes Italiens et nouveaux Européens dans les Pouilles

15 Août 2016

SolidaritéIntégrationété

Partager Sur

La Communauté de Sant’Egidio et le diocèse d’Ugento-Santa Maria de Leuca ont créé la manifestation « Charte de Leuca.0 : Méditerranée, une mer de ponts », qui s’est déroulée du 11 au 14 août dans le Salento. Jeunes Italiens du Sud ensemble avec les immigrés des pays de la rive méditerranéenne ont dit avec leurs mots à eux et avec leur parcours commun : « Non plus de murs, mais des ponts ; c’en est assez de l’exclusion de l’autre et du rejet de celui qui est différent. Que la Méditerranée cesse au plus vite d’être une mer de mort pour de nombreux réfugiés qui cherchent à la traverser en quête d’un avenir pour leur vie, et qu’elle redevienne une mer de paix et d’unité entre les peuples, traversée par des ponts de solidarité et de collaboration ! »

Ces trois journées ont été animées par les jeunes de la Communauté de Sant’Egidio des Pouilles et par un groupe de nouveaux Européens de « Gens de paix », impliqués depuis de nombreuses années dans l’accueil et l’intégration de ceux qui arrivent en Italie en quête de salut et d’avenir. Une famille syrienne a témoigné lors du congrès que, grâce aux couloirs humanitaires, fruit du travail de Sant’Egidio, de la Fédération des Églises protestantes et des Églises vaudoises et méthodistes, il a été possible de fuir les atrocités de la guerre et d’arriver en Italie en toute sécurité.

Des jeunes de Pax Christi, du Focsiv et d’autres mouvements ont également participé aux rencontres.

Le 14 août, de la tombe de don Tonino Bello, après un témoignage sur la lutte contre la violence des maras (les gangs de jeunes au Salvador) et sur la solidarité avec les plus faibles, est parti dans la nuit le pèlerinage conclusif vers la pointe Sainte-Marie de Leuca. L’accueil de l’autre, l’intégration, la solidarité entre jeunes Italiens et réfugiés, les ponts de dialogue et voies d’espérance et d’avenir figuraient parmi les principaux thèmes exprimés dans la Charte de Leuca, proclamée lors de conclusion de l’événement. L’initiative, soutenue par la Région des Pouilles et liée à la réalisation du Parc culturel ecclésial « De Finibus Terrae », n’est que la première étape d’un « projet européen et méditerranéen » que la Communauté de Sant’Egidio (impliquée depuis toujours dans le domaine de l’accueil et de la solidarité avec les plus défavorisés), en partenariat avec le diocèse d’Ugento, entend développer dans les prochaines années.