news

Sant’Egidio : solidarité avec le patriarche Tawadros II et toute l’Eglise copte touchée par un très grave attentat

11 Décembre 2016

Terrorisme

Condamnation de ceux qui entendent menacer les bases de la cohabitation. Sortir de la spirale de violence pour reconstruire un avenir de paix en Méditerranée

Partager Sur

La Communauté de Sant’Egidio fait part de sa douleur et manifeste sa solidarité fraternelle avec le patriarche Tawadros II et avec toute l’Eglise copte d’Egypte, touchée ce matin par un très grave attentat qui a fait de nouvelles victimes innocentes. Il s’agit d’un acte terroriste qui n’a pas de précédent, car il a été perpétré un dimanche, au cœur de la présence copte au Caire, précisément à côté de la cathédrale Saint-Marc, dans le quartier d’Abbasseya.

La condamnation de ceux qui n’épargnent pas même la vie des enfants un jour de fête ne peut qu’être totale et ferme. On a voulu frapper et intimider une réalité religieuse enracinée dans cette terre depuis les débuts du christianisme et pleinement inscrite dans le tissu social et civil égyptien. Connaissant la force de sa foi antique, nous exprimons en ce jour toute notre proximité avec l’Eglise copte, déjà tant de fois éprouvée par le terrorisme.
Nous ressentons en même temps l’exigence de prendre nos distances de manière claire de quiconque entend menacer les bases d’une cohabitation entre les religions dans toute la région. Nous croyons qu’il ne s’agit pas seulement d’un devoir mais d’une nécessité, si l’on veut sortir de la spirale de violence qui frappe tout particulièrement les minorités et reconstruire un avenir de paix en Méditerranée.

Rome, 11 décembre 2016