news

Signes visibles de vivre-ensemble et d'intégration dans les périphéries pluriethniques de Belgique

17 Mai 2017 - ANVERS, BELGIQUE

La BelgiqueVivre ensembleIntégration

Les initiatives de Sant'Egidio à Anvers

Partager Sur

Ces deux dernières années, les périphéries belges ont fait la une des journaux, ces lieux pluriethniques habités par de nouveaux Européens, des jeunes de seconde génération, enfants d'immigrés qui vivent entre plusieurs cultures. Des périphéries urbaines et existentielles où se rencontrent aussi des jeunes dépaysés qui peinent à trovuer des perspectives d'avenir, et qui, dans certains cas, se laissent attirer par la propagande de fanatiques qui les conduisent à des choix violents, jusqu'au terrorisme.

Parler de vivre ensemble et d'intégration dans ces lieux ne relève en rien de la rhétorique. Bien au contraire, il s'agit d'un travail de plus en plus nécessaire pour changer le visage des périphéries et contribuer à la sécurité et à la paix dans nos villes.

La Communauté de Sant'Egidio a relevé le défi de promovoir une culture différente, en partant précisément des périphéries, comme Merksem, Hoboken et Antwerpen-Noord, à Anvers où, ces derniers jours, a été réalisée "Together in Peace", une série d'initiatives comme des marches, des fêtes et des rencontres où des gens de différents âges et de différentes origines ont prouvé leur volonté de vivre ensemble et d'intégration des périphéries.