news

Sant'Egidio avec les enfants des rues de Goma qui fuient les milices : ''Nous ne voulons pas être enfants soldats''

19 Août 2017 - GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Congoenfants

Partager Sur

Ils vivent au bord des routes, toujours en quête de nourriture et d'un abri pour la nuit. Certains collectent les ordures dans l'espoir de trouver quelque chose d'utile, d'autres circulent dans la ville pour demander l'aumône. Ce sont les enfants des rues de Goma, au Congo. Des jeunes provenant des campagnes du Nord Kivu, qui fuient les affrontements armés de plus en plus fréquents et surtout ceux qui veulent les enrôler de force dans les milices pour faire d'eux des enfants soldats. Ils ont peur de la guerre, la fuient et recherchent la paix.

Le drame des enfants des rues se répète depuis de nombreuses années et va s'empirant dans plusieurs villes du Congo. La Communauté de Sant'Egidio de Goma, qui offre depuis plusieurs années un service dédié à ces jeunes, en est témoin : toutes les semaines, les bénévoles de la Communauté sollicitent des commerçants et des habitants de la ville pour collecter et préparer de quoi nourrir les enfants. Le nombre de ces derniers augmente, leur âge va de 4 à 18 ans ; on trouve également parmi eux des petites filles. Ils ont besoin de protection, et pour eux, la Communauté s'implique aussi dans la recherche de lieux d'accueil, d'une maison, d'un endroit sûr où ils peuvent vivre.

L'amitié avec les enfants des rues a commencé avec Floribert Bwana Chui, jeune de Sant'Egidio engagé dans le service auprès des plus petits, jusqu'au jour où il a été tué pour avoir refusé de céder à une tentative de corruption. Dix ans après sa mort, la Communauté de Goma continue avec passion l'œuvre de Floribert pour les pauvres et pour la paix.