news

Migrants : la guerre en Syrie n'est pas terminée, mais l’Europe qui croit en l'avenir continue d'accueillir et d'intégrer. D'ici quelques jours de nouvelles arrivées par les #couloirshumanitaires

27 Janvier 2018

MIGRANTSCouloirs humanitaires

Le 29 janvier en France et le 30 en Italie. Conférence de presse à Fiumicino le 30 janvier

Partager Sur

Face à de nouvelles fermetures et de dangereuses instrumentalisations du phénomène migratoire, il existe une Europe qui continue de croire que son avenir réside notamment dans sa capacité à accueillir et à intégrer. Après l’arrivée d’un millier de réfugiés depuis début 2016, la Communauté de Sant’Egidio, avec la Fédération des Eglises protestantes italiennes et la Table vaudoise, se prépare à souhaiter la bienvenue, le 30 janvier prochain à Fiumicino, à un nouveau groupe de trente réfugiés syriens. Un semblable accueil sera réservé la veille, à Paris, à l’aéroport Charles-de-Gaulle, à une quarantaine de personnes, avec l’aide d’autres organisations catholiques et des Eglises protestantes françaises.

Il s’agit dans les deux cas de familles avec des enfants et des personnes malades. Elles seront accueillies dans un parcours d’intégration conformément au projet des Couloirs humanitaires qui, en plus de l’Italie et de la France, fonctionne à présent aussi en Belgique. Une initiative autofinancée par la société civile, en accord avec les institutions, qui n’en est désormais plus au stade de l’expérimentation : elle démontre concrètement la possibilité (en présence d’un projet) d’accueillir et d’intégrer en envisageant l’avenir de l’Europe et non pas les murs et les rejets qui évoquent de tristes souvenirs du passé et qui n’aident pas le développement du continent.
Il convient de rappeler qu’en Syrie la guerre n’est malheureusement pas terminée, mais que, bien au contraire, ces dernières semaines, de nouveaux fronts se sont ouverts. C’est pour cette raison aussi que les couloirs humanitaires s’avèrent précieux : ils invitent l’Europe à prendre conscience du drame et renforcent la demande de paix pour ce pays, victime de terribles souffrances et coupablement abandonné par la communauté internationale.

A Fiumicino l’accueil des réfugiés syrien et une conférence de presse de bilan sont fixés à 10h30 mardi 30 janvier, arrivée pour les journalistes pour 9h30 impérativement dans le hall départ du Terminal 3 de Fiumicino (porte 3, à côté du bureau d’information) pour être accompagnés jusqu’au lieu de la conférence.

Interventions de Marco Impagliazzo, président de la Communauté de Sant’Egidio, de Luca Maria Negro, président de la Fédération des Eglises protestantes en Italie, de Mario Giro, vice-ministre des affaires étrangères, ainsi que des représentants du ministère de l’intérieur.

 

Accréditation obligatoire sur envoi d’un mail à l’adresse suivante : [email protected] en indiquant le titre de presse et le numéro de carte professionnelle ou de papier d’identité. Il est possible d’utiliser le parking de l’aéroport (un ticket spécial pour la sortie sera délivré au moment de l’accréditation).

 

Rome, 27 janvier 2018