news

« Voici les trois jours qui ont changé le monde » : en vacances avec les amis sans domicile de Novare

8 Août 2018 - PIÉMONT, ITALIE

Sans-abri

Partager Sur

Ce furent des journées placées sous le signe de l’amitié que ces jours passés par un groupe d’amis de la rue de Turin sur le lac d’Orta. Hôtes de la maison de vacances dans laquelle les personnes âgées des Communautés de Sant’Egidio du Piémont (de Norave et de Turin) passent chaque année leur séjour estival, sept amis qui vivent entre la rue et les dortoirs de Turin, ainsi qu’un réfugié malien qui étudie à l’école de langue et de culture italiennes, ont pu profiter d’un temps de repos et de fête.

Le départ en train, une étape à la mensa de la Communauté de Novare, l’accueil soigné pour le repas – « un vrai restaurant », a commenté l’un des participants –, puis l’arrivée à la villa, avec vue sur le lac, un jardin et un décor qui a aussitôt rempli tous les yeux de beauté. Il n’y a pas eu de programme extraordinaire, sinon celui d’une vie de famille de laquelle tous ont été partie prenante : qui pour faire la cuisine, qui pour nettoyer, qui pour faire les courses, qui pour servir : une vie ordinaire rendue extraordinaire par le climat d’amitié. L’envie d’être bien ensemble a puisé du trésor d’humanité de chacun les choses les plus belles, ce que chacun savait faire, et qui étaient restées au fond de leur cœur à cause de la dureté de la vie de chaque jour et à cause de la solitude. Des parties de cartes, la lecture du journal, des films, les chants et la fête, mais avant tout beaucoup de paroles, une conversation amicale qui a enfin trouvé le temps nécessaire pour s’exprimer. La parole au centre : récits de vie, confidences, histoires de famille, moments douloureux, pour prendre le temps de dire sa dignité et ses pensées pour l’avenir. Et aussi des expressions de gratitude en écoutant les paroles d’Andrea dans une interview qu’il a donnée à l’occasion du 50e anniversaire de la Communauté, comme la découverte du secret de cette amitié qui « se comprend, tu sais, parce que vous venez toujours nous chercher ». Lors de l’excursion en bateau sur le lac, une rencontre avec couple de personnes âgées en vacances a révélé la tendresse de chacun à rivaliser d’attentions pour les accompagner, les soutenir en montant les marches, à converser avec eux. Sur le chemin du retour, la visite à l’église de Tous-les-saints à Novare et la participation à la prière, l’émotion a fait briller les yeux et le merci s’est manifesté dans la douceur du sourire sur le visage de chacun. Dans le train, Piero, qui est un homme de culture, prend congé d’un air pensif et souriant : « Voici les trois jours qui ont changé le monde ». Oui, merci à vous, amis de la rue car vous entrez dans notre monde avec votre amitié qui nous bouleverse.

 



« Voici les trois jours qui ont changé le monde » : en vacances avec les amis sans domicile de Novare
« Voici les trois jours qui ont changé le monde » : en vacances avec les amis sans domicile de Novare
« Voici les trois jours qui ont changé le monde » : en vacances avec les amis sans domicile de Novare
« Voici les trois jours qui ont changé le monde » : en vacances avec les amis sans domicile de Novare
« Voici les trois jours qui ont changé le monde » : en vacances avec les amis sans domicile de Novare
« Voici les trois jours qui ont changé le monde » : en vacances avec les amis sans domicile de Novare