news

Quand la culture du vivre ensemble attire et insuffle de la vie dans la ville. L'été de la solidarité

15 Août 2018 - MAPUTO, MOZAMBIQUE

Jeunesse pour la PaixÉcole de la Paix

Une sortie avec les enfants du centre nutritionnel de Matola

Partager Sur

Seize kilomètres seulement séparent le centre nutritionnel de Matola de la cathédrale de Maputo, deux villes qui ont connu ces dernières années de grandes transforamtions et une rapide expansion.

L'un des éléments symboliques qui a le plus modifé la ligne d'horizon est le pont Maputo-Catembe, “le pont suspendu le plus long d’Afrique”, un ouvrage imposant qui améliorera les liaisons et les relations économiques et culturelles avec l'Afrique du Sud.

Les Jeunes pour la paix de Matola ont organisé, avec un groupe de jeunes venus de plusieurs villes d'Europe, une sortie culturelle pour une centaine d'enfants de l'école de la paix, dont des enfants des rues qui viennent régulièrement manger au Centre nutritionnel de Matola.

Un peuple d'enfants a envahi la ville, parcourant ses rues à la suprise des commerçants, agents de sécurité, automobilistes et passants stupéfaits devant une image insolite qui a diffusé dans son sillage un sentiment de sympathie et de joie, rompant avec les habitudes et le rythme trépidant du samedi matin en ville.
C'est avec émotion et enthousiasme que, répartis dans trois autocars, les enfants sont arrivés dans la cathédrale, accueillis par son curé, le Père Giorgio. Beaucoup d'entre eux voyaient pour la première fois une église aussi grande et visitaient Maputo.

C'est dans le but de faire grandir l'intérêt pour la ville et sa culture que les Jeunes pour la paix ont soigneusement préparé pour les enfants de Matola un parcours intéressant leur permettant de visiter les sites les plus emblématiques.
La journée s'est poursuivie dans le magnifique jardin botanique récemment rénové où les attendait le repas traditionnel cuisiné par les Jeunes pour la paix et qui plaît tant aux enfants : du riz et des légumes, du poulet frit avec des pommes de terre.
La fête, les jeux et les chants ont conclu une journée joyeuse et inoubliable, à laquelle se sont joints des enfants qui passaient par là avec leur famille, preuve que la culture du vivre ensemble attire et insuffle de la vie dans la ville.



Quand la culture du vivre ensemble attire et insuffle de la vie dans la ville. L'été de la solidarité
Quand la culture du vivre ensemble attire et insuffle de la vie dans la ville. L'été de la solidarité
Quand la culture du vivre ensemble attire et insuffle de la vie dans la ville. L'été de la solidarité
Quand la culture du vivre ensemble attire et insuffle de la vie dans la ville. L'été de la solidarité
Quand la culture du vivre ensemble attire et insuffle de la vie dans la ville. L'été de la solidarité