news

La rencontre du pape François avec des femmes et des familles du Yémen, du Maroc et d'Iran accueillies par Sant'Egidio et l'Aumônerie apostolique, avant son départ pour les Émirats

3 Février 2019

Pape François

Partager Sur

Le pape François a rencontré ce matin à la maison Sainte-Marthe, avant son départ pour les Émirats Arabes Unis où il participera à une rencontre interreligieuse, un groupe d'une dizaine de personnes de différents pays moyen-orientaux (plusieurs femmes du Yémen, une famille du Maroc et un couple d'Iran), chrétiens et musulmans, accueillis par l’Aumônerie apostolique et la Communauté de Sant’Egidio.

Au cours de la rencontre, qui s'est déroulée dans un climat très familial, le pape a voulu saluer chacun personnellement en insistant sur la valeur de l'intégration que la Communauté promeut depuis le premier accueil. En particulier, il a pris du temps pour parler avec les jeunes femmes yéménites arrivées en Italie par les couloirs humanitaires. Celles-ci l'ont remercié et lui ont promis qu'à la prochaine rencontre elles parleraient italien. Il leur alors a dit : « Continuez à communiquer par votre sourire et gardez toujours cette joie ». 

Peu après, à la fin de l'Angélus, le pape a de nouveau attiré l'attention sur la situation au Yémen, adressant un vibrant appel « aux parties impliquées et à la communauté internationale pour favoriser, avec urgence, l'application des accords obtenus, assurer la distribution de nourriture et travailler pour le bien de la population. J'invite tout le monde à prier pour nos frères du Yémen ».



La rencontre du pape François avec des femmes et des familles du Yémen, du Maroc et d'Iran accueillies par Sant'Egidio et l'Aumônerie apostolique, avant son départ pour les Émirats
La rencontre du pape François avec des femmes et des familles du Yémen, du Maroc et d'Iran accueillies par Sant'Egidio et l'Aumônerie apostolique, avant son départ pour les Émirats
La rencontre du pape François avec des femmes et des familles du Yémen, du Maroc et d'Iran accueillies par Sant'Egidio et l'Aumônerie apostolique, avant son départ pour les Émirats