news

"Lâcher les filets de la vie quotidienne": une foule de personnes au 51° anniversaire de Sant'Egidio

9 Février 2019 - ROME, ITALIE

Sant'Egidio

Partager Sur

Le 51ème anniversaire de la Communauté, concluant l'année extraordinaire du Jubilé, a été fêté à Saint-Jean-de-Latran, la cathédrale de Rome, "mère et patronne de toutes les églises" du monde, par une célébration liturgique solennelle, à laquelle ont participé de très nombreuses personnes, et présidée par le cardinal vicaire de Rome, Angelo de Donatis.

Des milliers de membres de Sant'Egidio ont empli la basilique, hommes et femmes, jeunes et personnes âgées, Italiens et étrangers, sans oublier les nombreux amis qui nous suivent de près avec leur vie et leur travail.


Mgr de Donatis, commentant l'évangile de la "pêche miraculeuse",  a remercié le Seigneur qui, il y a 51 ans, a invité de jeunes romains à "jeter leurs filets" sur sa Parole. Ces jeunes ont choisi de vaincre l'indifférence, en ouvrant les yeux et le coeur à la souffrance des autres.

Reprenant le discours sur la fraternité commune de l'humanité prononcé par le pape François à Abu Dhabi, le cardinal a souligné que nous sommes tous appelés à lâcher les filets de la routine quotidienne pour suivre le Seigneur et nous pencher sur les nombreux hommes blessés vivant dans les mille périphéries du monde. Dans ces périphéries - de Donatis a cité les angles les plus pauvres de la planète, ainsi que la Méditerranée - il s'agit de retisser un tissu plus humain, avec l'amitié et le service, en se faisant ponts de dialogue et de solidarité, en offrant à tous "la lampe de l'espérance", laissant à part ce qui divise pour chercher au contraire ce qui unit.

"La joie qui se respire dans vos maisons et dans vos rencontres", a conclu le cardinal vicaire, "est la réponse la plus belle à la proposition de jeter les filets que vous adressée Jésus un jour". Cette joie remplit d'allégresse et transmet la confiance; elle console en regardant l'avenir: "Soyez, en cette Eglise de Rome bien-aimée, un signe d'unité et de communion avec tous ceux qui vivent la passion de l'évangile, ne perdez pas l'occasion de travailler avec tout le diocèse comme vous le faites déjà, dans une ville assoiffée de solidarité".


La salutation de Marco Impagliazzo, au terme de la célébration, a repris les paroles du cardinal: "Sant'Egidio", a dit le président de la Communauté, "aime beaucoup Rome, ses gens, ses périphéries, notamment ses habitants les plus pauvres et les plus vulnérables. Jean-Paul II nous confia que chaque fois qu'il rencontrait Sant'Egidio dans le monde, il reconnaissait un esprit romain, c'est-à-dire un esprit d'ouverture et d'amitié envers tous, un esprit de réalisme et de rêve. Le vrai, le grand problème est que nos villes sont peuplées de nombreuses, trop nombreuses solitudes; que notre société est malade de solitude". Le travail de la Communauté cherche "chaque jour, humblement, à renforcer le destin commun de la famille humaine, qui sauve de l'isolement et de ses tristes conséquences, est un chemin et le fondement de la paix et de la cohabitation, afin de réaliser un monde plus fraternel, retrouvant les raisons profondes d'être un "nous" qui ne laisse personne à la marge".


Salutation de Marco Impagliazzo [IT] >>

 

VOIR LA VIDEO [IT]