news

Une nouvelle culture de la vie : cinq nouveaux centres pour l'inscription à l'état civil au Mozambique. C'est aussi de cette manière que Beira revient à la vie

25 Juillet 2019 - MOZAMBIQUE

enfantsBRAVO
L'enregistrement à l'état civil

Voir la vidéo

Partager Sur

« Le fait d'avoir déjà inscrit au cours de cette année près de 300 000 enfants est un chiffre très significatif », a affirmé Nelson Moda de la Communauté de Sant'Egidio à l'occasion de l'inauguration d'un nouveau centre "Bravo !" pour l'inscription à l'état civil à Pontageia.

Ce sont cinq nouveaux centres d'inscription à l'état civil pour les enfants (et pas seulement pour eux) qui ont été ouverts au mois de juillet 2019 par le programme Bravo ! au Mozambique : deux à Maputo dans le Hospital Geral de Mavalane et dans le Hospital Geral Polana Caniço et trois à Beira, touchée par le cyclone Idai dans le Centro de saude de Ponta Gea, dans le Hospital Central de Beira et dans le Centro de saude de Munhava.

Inaugurer les centres d'inscription à Beira, touchée par le cyclone Idai, est l'un des signes de « résurrection » pour cette ville si éprouvée. En effet, en plus d'avoir détruit les bureaux et les registres de l'état civil, le cyclone a détruit les maisons et les écoles provoquant la perte des documents d'identité de milliers de personnes. Ouvrir ces centres, c'est donner à nouveau la possibilité d'exister à un grand nombre de personnes : enfants et adultes. Par ailleurs, la Province de Beira, Sofala, était, avant le cyclone, l'une des zones présentant le taux d'inscription à l'état civil le plus bas.

Ouvrir des bureaux d'état civil dans les maternités est un résultat important obtenu par le programme BRAVO !  qui a été internationalement reconnu comme une action stratégique pour accroître le pourcentage d'enfants inscrits à la naissance et comme instrument fondamental pour protéger leur vie.

Le fait de rencontrer et de sensibiliser les mères durant la grossesse et pendant la période qui suit l'accouchement promeut et facilite l'inscription à la naissance des enfants et leur garantit le droit à la nationalité et la protection contre toute forme d'exploitation. C'est la première étape pour reconnaître et garantir leurs droits civiques. C'est le grand travail des activistes du programme Bravo ! pour soutenir et protéger les enfants.

En outre, la diffusion sur le territoire des centres de santé aide les parents à inscrire les enfants à l'état civil directement à la naissance et gratuitement. 

Ce travail capillaire est en train de créer un impact important notamment au niveau culturel, comme on peut l'entendre dans cette émission de la télévision mozambicaine disponible ci-dessous :

 

POUR SOUTENIR LE PROGRAMME

Dona online

 

POUR EN SAVOIR PLUS

DOSSIER : le programme BRAVO



Une nouvelle culture de la vie : cinq nouveaux centres pour l'inscription à l'état civil au Mozambique. C'est aussi de cette manière que Beira revient à la vie
Une nouvelle culture de la vie : cinq nouveaux centres pour l'inscription à l'état civil au Mozambique. C'est aussi de cette manière que Beira revient à la vie
Une nouvelle culture de la vie : cinq nouveaux centres pour l'inscription à l'état civil au Mozambique. C'est aussi de cette manière que Beira revient à la vie
Une nouvelle culture de la vie : cinq nouveaux centres pour l'inscription à l'état civil au Mozambique. C'est aussi de cette manière que Beira revient à la vie