news

Pape François lors de l'audience générale parle de Zimpeto: "la chose la plus importante, ce sont les malades. C'est l'hôpital de la Communauté de Sant'Egidio, mais il est pour le peuple, et tous sont unis".

11 Septembre 2019

Pape en AfriqueLe Mozambique

Les paroles du pape lors de l'audience générale suite à son voyage en Afrique

Partager Sur

Lors de l'audience générale, après son retour à Rome, le pape François a parlé de son voyage au Mozambique, à Madagascar et aux îles Maurice. Il est revenu sur le processus de paix et sur sa visite au centre Dream de Zimpeto.

Au sujet du Mozambique, il a dit: "Je suis allé semer des graines d'espérance, de paix et de réconciliation, dans une terre qui a tant souffert lors de son passé récent à cause d'un conflit armé, et qui été frappée l'hiver dernier par deux cyclones, qui ont causé de très graves dommages. L'Eglise continue d'accompagner le processus de paix, qui a fait un pas supplémentaire en avant le 1er août dernier avec un nouvel accord entre les parties. A présent je voudrais m'arrêter un instant pour remercier la Communauté de Sant'Egidio qui a tant travaillé pour ce processus de paix.

J'ai encouragé en ce sens les Autorités du pays, en les exhortant à travailler ensemble pour le bien commun. J'ai encouragé les jeunes, rassemblés, provenant de diverses religions, pour qu'ils construisent le pays, dépassant la résignation et l'anxiété, diffusant l'amitié sociale et "faisant trésor" des traditions des personnes âgées. Aux évêques, aux prêtres et aux personnes consacrées, que j'ai rencontrés dans la cathédrale de Maputo, dédiée à la Vierge Immaculée, j'ai proposé le chemin de Nazareth, la voie du "oui" généreux à Dieu, qui se souvient de son appel et de ses propres origines. Un signe fort de cette présence évangélique est l'Hôpital de Zimpeto, à la périphérie de la capitale, réalisé grâce à l'engagement de la Communauté de Sant'Egidio. Dans cet hôpital, j'ai vu que la chose la plus importante ce sont les malades, et tous travaillent pour les malades. En outre, tous n'ont pas la même appartenance religieuse. Le directeur de cet hôpital est une femme, chercheuse, très compétente, qui mène des recherches sur le SIDA. Elle est musulmane, mais elle est directrice, et cet hôpital est un hôpital construit par la Communauté de Sant'Egidio. Mais tous, tous sont ensemble pour le peuple, unis, comme des frères.

Ma visite au Mozambique a culminé lors de la Messe, célébrée dans le stade, sous la pluie, mais tous nous étions heureux. Les chants, les danses religieuses... tant de bonheur. La pluie importait peu. Là a résonné l'appel du Seigneur Jésus: «Aimez vos ennemis» (Lc 6,27), la semance de la vraie révolution, celle de l'amour, qui éteint la violence et génère la fraternité...

[Traduction de la Rédaction]

CONTINUEZ A LIRE SUR VATICAN.VA

REGARDEZ LA VIDEO