news

Coronavirus, Sant’Egidio: l'aide de Google aux volontaires pour secourir qui souffre des conséquences de la pandémie

29 Mai 2020 - ROME, ITALIE

coronavirus

Partager Sur

"L'urgence dictée par la pandémie n'est pas finie, s'ouvre même à présent une période plus difficile avec la multiplication des demandes d'aide, à commencer par celles qui regardent la nourriture". Tel est l'avertissement lancé ce matin en vidéoconférence de presse par la Communauté de Sant'Egidio: "à travers le réseau de nos centres situés dans toute l'Italie, nous avons observé que depuis les premiers jours du confinement a augmenté la demande de biens de première nécessité de la part des personnes les plus fragiles, au moment où diminuait le nombre de passants dans les rues et, en conséquence, des dons d'argent et d'aides aux sans domicile. Dans la mensa de via Dandolo, à Rome, a été enregistrée une augmentation de 30% des repas chauds servis, tandis que doublaient les repas à emporter distribués au cours des "dîners itinérants" ainsi que les colis alimentaires - plus de 20 000 en deux mois - distribués en une dizaine de quartiers de la périphérie de la capitale, outre ceux distribués dans les centres de Sant'Egidio dans le Trastevere".

Grâce à une donation de la part de Google.org (l'unité de Google s'occupant des initiatives philanthropiques) - illustrée en vidéoconférence de presse - s'intensifiera au cours des prochaines semaines l'engagement que Sant'Egidio, de manière gratuite, poursuit en Italie. L'amplification du projet se focalisera principalement sur le soutien alimentaire dans cinq régions: la Campanie, le Latium, la Ligurie, la Lombardie et la Sicile. Seront ainsi renforcés les "dîners itinérants" pour les sans domicile, les distributions de denrées alimentaires et de produits destinés à l'hygiène personnelle, également sous forme de bons d'achats, à domicile, pour les personnes âgées et les familles les plus fragiles, et auprès des centres de Sant'Egidio, répartis dans les villes de Catagne, Gênes, Messine, Milan, Naples, Palerme et Rome.

"Cette importante contribution nous permettra d'élargir notre rayon d'action avec de nouvelles ressources à disposition de ceux qui ont davantage souffert des conséquences sociales et économiques de la pandémie", a déclaré Paolo Impagliazzo, secrétaire général de la Communauté de Sant'Egidio. "La crise a mis en lumière la centralité des réseaux de proximité et de solidarité", qui sont encore plus essentiels aujourd'hui pour combattre la solitude et l'isolement de tant de personnes. La présence capillaire de Sant'Egidio dans divers contextes périphériques nous a permis de répondre de manière rapide et efficace aux besoins accrus et d'intercepter de nouvelles demandes".

Giorgia Abeltino, directrice "Government Affairs & Public Policy" pour l'Europe du sud de Google, commente: "l'Italie est en train de vivre une phase très délicate, les décisions qui seront prises et les pratiques qui s'instaureront en cette période définiront le visage de l'Italie de demain. Mettre ensemble les ressources, publiques, privées, de la société civile, pour aider l'Italie à dépasser la crise est un devoir de grande importance et nombreux sont les acteurs impliqués dans la consolidation d'un réseau de soutien qui puisse guider la reprise. La Communauté de Sant'Egidio est à n'en pas douter l'un des plus importants acteurs et nous sommes fiers de soutenir cette réalité de la société civile, active depuis des années sur notre territoire pour accompagner les plus faibles. A travers notre unité philanthropique Google.org nous avons décidé de donner une contribution de 250 000 dollars qui seront destinés à des projets dans cinq régions du nord au sud de la péninsule italienne, avec l'objectif de fournir de la nourriture aux communautés qui en ont le plus besoin".

 VIDEO (en italien)