news

Le Prix Nobel pour la Paix 2018, le docteur Denis Mukwege, adhère à l'appel “Pas d'avenir sans aînés”

14 Septembre 2020 - BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

PERSONNES ÂGÉESPas d'avenir sans aînés

Partager Sur

Depuis l'hôpital de Panzi au Congo - où il soigne les femmes victimes de violences - le prix Nobel pour la Paix 2018, le docteur Mukwege, a envoyé sa pleine adhésion à l'appel Pas d'avenir sans aînés.

"Je soutiens votre initiative - a-t-il écrit - visant à promouvoir la santé des personnes âgées qui, en ce temps de Covid-19 ont été les plus touchées par la pandémie. Je pense qu'il est nécessaire que le monde prenne de nouvelles initiatives sociales et sanitaires pour assurer une meilleure assistance aux aînés".

Le gynécologue congolais a commencé en 1998 à construire l'hôpital de Panzi, à la périphérie de Bukavu, où il a soigné jusqu'à présent plus de 50 000 femmes. Il a reçu, au titre de son engagement contre les violences infligées aux femmes dans les zones de guerre, le prix Nobel pour la Paix.

Au début de la pandémie de coronavirus, il a lancé un appel pour la prévention de la contamination en Afrique et un département de l'hôpital a été dédié au soin des patients touchés par le virus, mettant en évidence que les personnes âgées et les femmes sont deux catégories particulièrement à risque en Afrique: "Nous sommes en train de traverser une crise sanitaire sans précédent, qui peut tous nous affecter, mais les plus exposés sont les plus vulnérables, tels que les personnes âgées, qui présentent des risques supplémentaires. A cause des disparités de genre, aussi profondément enracinées, les adolescentes et les femmes sont touchées par cette pandémie de manière différente. Même si les morts dues au coronavirus sont jusqu'à présent plutôt masculines, les femmes représentent 70% des auxiliaires de vie et des assistantes sociales".

Son appel vient s'ajouter aux nombreuses adhésions provenant du monde de la culture et de la science, ainsi qu'aux dizaines de milliers qui continuent à arriver de toutes les régions du monde, visant à réaliser cette révolte morale contre la santé sélective et changer de direction dans le soin des aînés, pour que les plus vulnérables ne soient jamais considérés comme un poids ou, pire encore, inutiles.

- Liste des signataires >>

SIGNER L'APPEL "PAS D'AVENIR SANS AINES"