news

Au Congo, l'école "Floribert Bwana Chui" reprend les cours après un confinement de longue durée

17 Septembre 2020 - GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Floribert Bwana ChuiÉducation

Partager Sur

Au Congo, la situation socio-politique s'est sensiblement détériorée au cours des derniers mois, également à cause de la pandémie de coronavirus.

La crise économique, conséquence du confinement prolongé, a arrêté de nombreux projets de développement et a aggravé les tensions entre ville et campagne. Partout la violence a augmenté, et les principales cibles cette fois-ci semblent être justement les écoles et les enfants.

Certains groupes armés qui avaient signé une trêve avec le nouveau gouvernement ont repris les violences. A la fin du mois d'août a été attaqué un centre éducatif où étaient en cours les examens d'admission aux cyles supérieurs et deux enfants ont ainsi été tués.

Dans les villages proches de Goma se sont intensifiées les attaques avec enlèvement d'enfants, pour lesquels est demandée une rançon ou qui sont exploités dans les mines clandestines, réduits en esclavage ou enrôlés de force dans les milices.

Tandis que nous suivons avec préoccupation cette situation, l'école portant le nom de Floribert Bwana Chui dans le quartier de Mugunga a repris les cours auprès de 400 étudiants, dans le respect des mesures de prévention du Covid-19.

Entretemps, 16 jeunes ayant fréquenté l'école au cours des dernières années ont passé les examens d'Etat et pourront ainsi accéder aux études supérieures.



Au Congo, l'école
Au Congo, l'école
Au Congo, l'école