news

Des enfants migrants guatémaltèques embrassent de nouveau leurs parents aux Etats-Unis, grâce à l'aide de la Communauté de Sant'Egidio du Mexique

4 Avril 2021 - MEXIQUE

enfantsimmigrés
Couloirs humanitaires

Un signe pascal, sur l'une des frontières les plus dramatiques de l'émigration

Partager Sur

Plus d'une année est passée depuis la mission des Communautés d'Amérique latine à Tapachula à la frontière sud du Mexique qui nous a permis d'exprimer, au nom de toutes les Communautés du monde, notre proximité et notre solidarité aux nombreux migrants qui, depuis l'Amérique centrale, mais également depuis l'Afrique et les Caraïbes, cherchent à rejoindre le nord du continent dans l'espoir de vivre en sécurité et dans de meilleures conditions.

La Communauté de Sant'Egidio du Mexique, tout au long de cette anée, est restée en contact avec les principaux lieux de transit des migrants dans le pays, cherchant à comprendre comment continuer à aider et à alléger les souffrances de centaines de personnes prises en étau entre les frontières fermées, également à cause du Covid-19. En réalité, de nouvelles dispositions du gouvernement mexicain, dues justement à la pandémie, font que les mineurs migrants non accompagnés bloqués au Mexique, provenant du Guatemala, du Salvador et du Honduras ne sont plus rapatriés.

Dans le cadre de cette nouvelle législation, il a été possible de demander l'autorisation d'exercer la fonction de tuteurs temporaires pour accompagner les mineurs durant leur voyage à l'intérieur du Mexique et de les remettre, à la frontière, à leurs parents résidant aux Etats-Unis.

Avec le soutien du père Alejandro Solalinde, directeur du Centre d'accueil des migrants à Ixtepec au sud du Mexique, un ami cher à la Communauté, nous avons identifié un premier groupe d'enfants ayant les parents aux Etats-Unis et qui pouvaient démontrer légalement leur paternité.

Après avoir préparé la documentation, Cesar et Susana de la Communauté de Mexico ont accompagné pendant plus de 1 500 km ce premier groupe de 7 enfants, qui le jour-même des Rameaux ont pu entrer aux Etats-Unis et embrasser de nouveau leurs parents qu'ils ne voyaient plus depuis des années.

Leur voyage en voiture, en avion, en car, a duré deux jours et a permis aux enfants de voir beaucoup de choses de ce grand pays qu'est le Mexique, et notamment la belle Communauté de Mexico. Les amis de l'Ecole de la Paix ont accueilli les enfants guatémaltèques avec joie et enthousiasme pendant leur halte dans la capitale.



Des enfants migrants guatémaltèques embrassent de nouveau leurs parents aux Etats-Unis, grâce à l'aide de la Communauté de Sant'Egidio du Mexique
Des enfants migrants guatémaltèques embrassent de nouveau leurs parents aux Etats-Unis, grâce à l'aide de la Communauté de Sant'Egidio du Mexique
Des enfants migrants guatémaltèques embrassent de nouveau leurs parents aux Etats-Unis, grâce à l'aide de la Communauté de Sant'Egidio du Mexique
Des enfants migrants guatémaltèques embrassent de nouveau leurs parents aux Etats-Unis, grâce à l'aide de la Communauté de Sant'Egidio du Mexique