news

C'était le 18 avril 2015 : un garçon originaire du Mali a perdu la vie dans le canal de Sicile. Il avait son bulletin de notes cousu sur lui

18 Avril 2021

Couloirs humanitaires
Immigration

Une fresque urbaine le rappelle à Latronico, signe du lien avec la Communauté

Partager Sur

Noyé en mer Méditerranée à l'âge de quatorze ans, avec son bulletin scolaire cousu dans une poche, alors qu'il tentait de rejoindre l'Europe sur un bateau. C'est l'histoire d'un adolescent migrant du Mali. L'histoire remonte au 18 avril 2015 et le garçon fait partie des près de 1.000 personnes qui ont perdu la vie lors du plus grand naufrage survenu en Méditerranée depuis la Seconde Guerre mondiale.

A Latronico, en signe de lien avec la Communauté de Sant'Egidio, une fresque urbaine a été inaugurée en 2020, représentant ce garçon avec son bulletin de notes cousu sur ses vêtements.

Dans cette petite ville de Basilicate, qui a donné la citoyenneté d'honneur à Andrea Riccardi et Marco Impagliazzo, respectivement fondateur et président de la Communauté, l'œuvre reste comme la marque ferme d'une relation également spirituelle avec l'engagement de Sant'Egidio en faveur des migrants et des réfugiés avec les couloirs humanitaires.