news

Le soutien alimentaire réalisé par le Programme DREAM continue dans les centres du district de Chimbabva au Mozambique

20 Mai 2022 - MOZAMBIQUE

Dream
Urgences humanitaires

Partager Sur

En mai le Programme DREAM a apporté un soutien alimentaire à la population du district de Chimbabva touchée par une grande crise alimentaire

Au Mozambique, dans le district de Chimbabava, province de Sofala, une zone éloignée et atteignable uniquement après de nombreuses heures en voiture depuis Beira se trouvent les trois Centres DREAM de Mangunde, Estaquinha et Barada, point de repère important pour une grande zone rurale du pays.

C’est ici que les médecins, le personnel infirmier et les activistes de DREAM accomplissent un excellent travail sanitaire et de prise en charge des patients. La plupart de ces derniers, afin d’être en mesure d’être visités et de recevoir les médicaments, parcourent de nombreux kilomètres, marchant même toute la nuit.

Les centres DREAM de Mangunde, Estaquinha et Barada surprennent par leur capacité d’accueil des personnes et par l’assistance à domicile que les activistes effectuent en se déplaçant à bicyclette à travers les nombreux villages.

Dans ces endroits, les patients se sentent rassurés et aidés dans les meilleures conditions.

Cette zone est touchée par une profonde insécurité alimentaire provoquée en grande partie par les effets du changement climatique : le manque de pluies provoque en effet de grandes sécheresses.

En 2019, avant l’arrivée du cyclone IDAI, la zone souffrait du manque des précipitations, puis après l’arrivée du cyclone, la situation s’est particulièrement aggravée.

La pénurie de nourriture a augmenté de manière dramatique ; la sécheresse a détruit les récoltes et le bétail est décimé. Pour trouver de la nourriture ne restent que les petits agriculteurs qui cultivent des parcelles de terrain à peine suffisantes pour nourrir leurs propres familles.

De plus, la disparition des récoltes a augmenté les prix des produits alimentaires rendant l’acquisition de nourriture difficile.

Ce qui a encore compliqué la situation c’est aussi la guerre en Ukraine.

Les aides des organisations humanitaires qui, par le passé, ont soutenu cette population ne sont à présent plus en mesure de maintenir leur soutien alimentaire.

Devant cette urgence, le Programme DREAM a répondu par la distribution de nourriture : des colis alimentaires distribués aux patients fragiles, aux personnes sous-alimentées et atteintes de tuberculose.

La distribution du mois de mai concernera 300 patients avec leurs familles et, une autre distribution est prévue dans les prochains mois.

Les trois centres DREAM de Mangunde, Estaquinha et Barada sont en fête : la nourriture est une thérapie : Isabel, une patiente du centre, a dit: “Aujourd’hui je me sens mieux, DREAM nous veut du bien et prend soin de nous, ils nous ont apporté le traitement, le vaccin et aujourd’hui un colis alimentaire… Merci DREAM !