news

Remise de diplôme à Kelly, au Salvador : une victoire sur la pauvreté et l'échec scolaire, grâce au soutien à distance

8 Septembre 2022 - LE SALVADOR

Adoptions à distance
JeunesSalvador

Partager Sur

C'était loin d'être gagné d'avance. Pas gagné pour Kelly (nom d'emprunt), tout comme pour tant de garçons - et de filles - qui vivent en Amérique latine, dans la pauvreté et la violence, entre le rêve d'un avenir meilleur et le mirage de l'émigration : nous parlons du diplôme en optique et optométrie que Kelly, l'une des premières filles soutenues par le programme de soutien à distance de la Communauté de Sant'Egidio, a reçu il y a quelques jours à l'Université de San Salvador. Une étape importante pour elle, mais aussi pour sa grande famille - parents et huit enfants - qui vit dans l'un des quartiers pauvres et problématiques de la périphérie de la capitale, Soyapango.
Ses conditions socio-économiques auraient facilement fait d'elle l'une des milliers de filles qui abandonnent l'école dès les premières années du primaire. Une véritable "armée" au Salvador, où les données pré-pandémiques indiquaient déjà un taux élevé d'abandon scolaire, qui s'est dramatiquement aggravé avec la Covid-19 : on parle de 100 000 élèves qui, après 13 mois de fermeture des écoles, ne sont pas retournés à leurs pupitres, soit 10% de la population scolaire du pays (données du Ministère salvadorien de l'Education).
Mais Kelly, alors qu'elle n'avait que quatre ans, a été adoptée à distance. Un soutien régulier a permis à sa famille de maintenir à l'école cette petite fille qui montrait de l'enthousiasme pour les études et un grand désir d'apprendre de nouvelles choses.
L'aide régulière et constante du programme de Sant'Egidio a permis à Kelly, année après année, de poursuivre avec succès ses études jusqu'à l'université. Il y a quelques jours, elle a obtenu son diplôme avec les meilleures notes et a déjà trouvé un emploi qui lui permet également d'offrir un soutien substantiel à sa famille.
Il n'était vraiment pas évident pour une fille de Soyapango d'arriver aussi loin dans les études, mais ce n'était pas impossible : grâce à l'adoption à distance, avec une d'aide constante, on peut obtenir des résultats ayant un grand impact humain et social.