LES ECOLES DE LA PAIX EN ASIE

L'AsieÉcole de la Paix

Partager Sur

On estime que dans le monde il y a environ 250 millions de mineurs (de 5 à 14 ans) qui travaillent; la moitié d'eux est en Asie. En effet l'Asie est le continent où le phénomène du travail des mineurs est plus répandu, et où subsistent des formes de travail forcé des enfants, et de véritable esclavage. Des mineurs âgés de 8 ou 9 ans sont mis en gage, en échange de petits prêts, aux propriétaires des usines de cigarettes et à ceux des métiers où ils travaillent jusqu'à vingt heures par jour.
On estime qu'en Inde et en Indonésie les mineurs économiquement actifs sont environ 25% et on permet que l'horaire de travail oscille entre douze et quinze heures par jour. Il est impossible de fournir des données et des chiffres certaines d'une pareille situation.
Les écoles de la paix en Asie luttent en particulier contre l'exclusion scolaire et le début précoce du travail pour les enfants. Il est clair que le travail des écoles de la paix de Sant' Egidio en Asie produit une transformation profonde des conditions de vie des mineurs, et de la mentalité collective, qui est si enraciné dans les principes d'encouragement à la productivité.

En Indonésie les écoles de la paix sont caractérisées par leur caractère multiethnique et interreligieux. Des jeunes chinois chrétiens, en général plus riches, aident des enfants indonésiens musulmans à étudier, et de cette façon ils coopèrent à la construction d'une amitié entre chrétiens et musulmans, et collaborent très concrètement à l'édification d'une société pacifique sans haines religieuses ou ethniques.