L'Ukraine

L'UkrainePaix

Partager Sur

L’Ukraine est une république indépendante depuis 1991. Jusqu’à cette date, elle faisait partie de l’Union soviétique. Berceau de la culture russe, Kiev, aujourd’hui capitale du pays, représente un pays divisé, où l’identité nationale, majoritairement proche de l’occident, penche au contraire vers l’orient dans l’est du pays, où prévaut une sensibilité plus proche de Moscou. L’usage même de la langue ukrainienne est plus répandu à l’ouest, tandis qu’à l’est et au sud la population s’exprime plus volontiers en russe.

Au lendemain d’une révolution sur la place Maidan (Kiev, février 2014) qui culmine avec le renvoi du président d’alors, Yanukovyč, qui préfigure un rapport différent avec le grand voisin oriental, quelques régions russophones, plus précisément la Crimée et le territoire frontalier du Donbass (chef-lieu : Donetsk) ont déclaré leur sécession. En réaction à cet acte unilatéral, la Crimée a été rapidement annexée par la Russie, à travers un acte considéré comme illégal par le gouvernement de Kiev, bien que confirmé par un référendum régional.

A l’est, au contraire, a commencé un conflit qui s’est poursuivi d’année en année, et qui voit s’opposer l’armée ukrainienne et des milices soutenues par Moscou, provocant plusieurs milliers de victimes, et a creusé un fossé d’incompréhensions et d’hostilités entre les deux plus grandes nations orthodoxes. Les affrontements ont contribué de plus à envenimer le climat international, déterminant l’imposition de sanctions à la Russie de la part de l’occident et l’isolement partiel de la diplomatie russe.

Malgré l’intérêt initial de la part des médias internationaux, la guerre en Ukraine est entrée dans une « zone d’ombre ». En réalité on continue à combattre et mourir. Il s’agit d’un conflit à basse intensité qui ne semble pas prêt de s’éteindre et fait chaque jour de nouvelles victimes.