Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
13 Mai 2016 | RÖSZKE, HONGRIE

REPORTAGE

Au-delà des barbelés, avec les réfugiés à la frontière hongroise qui cherchent une nouvelle vie en Europe

 
version imprimable

Tout le monde a en mémoire les images de l'été dernier provenant des Balkans, lorsque des milliers de réfugiés, dont de très nombreux enfants, ont rejoint l'Europe à pieds, et que des familles entières, avec parmi elles des vieillards et des nouveau-nés, marchaient en colonne le long des routes de campagne, ou se trouvaient parquées derrière un grillage ou un check point le long de la frontière macédonienne, serbe ou hongroise, dans l'attente de pouvoir poursuivre leur voyage vers le nord de l'Europe.

 

 
 
 
 
L'attention des médias a diminué, mais le long de la frontière entre la Serbie et la Hongrie, la situation est encore difficile. Quleques personnes de la Communauté de Sant'Egidio de Pécs et de Budapest ont visité ces derniers jours la "zone de transit" située à mi-chemin entre la ville hongroise de Röszke et la ville serbe de Horgos. De l'autre côté de la frontière, à peine arrivé en Serbie, on aperçoit les tentes où des hommes, des femmes et des enfants vivent depuis des semaines. Plusieurs femmes, portant leurs enfants dans les bras, passent leurs journées debout près des barrières qui les séparent de la zone de transit en Hongrie, dans l'attente que leur tour vienne de passer de l'autre côté. De temps à autre, un officiel hongrois arrive pour lire des noms, et petit à petit s'ouvre un passage qui se referme quelques minutes plus tard. Les enfants et leurs mères sont épuisés et ont soif. En général, ils doivent attendre plusieurs jours pour pouvoir passer. Les hommes en revanche ont moins de "chance" ; pour eux, le temps d'attente minimum varie entre 10 et 15 jours, et s'allonge s'ils n'ont pas de famille.

Parmi eux se trouve Hamed, un jeune informaticien qui a fui le Moyen-Orient. Il déambule tristement dans le camp se demandant quel sera son avenir, ou bien Ewan, chrétien chaldéen, qui a laissé derrière lui l'enfer syrien et qui ne comprend pas pourquoi l'entrée dans la zone de transit lui est encore interdite : "Quand vous retournerez en Hongrie, dites-leur que nous aussi, nous sommes humains, que nous voulons la paix pour notre famille". Ce jour-là, il y avait environ 80 personnes, venant de Syrie, d'Afghanistan et du Pakistan. Nous leur donnons à manger et à boire.

 

 

Les employés de l'UNHCR Serbie qui apportent des aides aux réfugiés du campement disent que la situation est à présent plus calme, mais que, jusqu'à il y a peu de jours, au lieu de 80, près de 900 personnes se trouvaient là, et chaque jour de nouvelles familles arrivaient. Nous ne savons pas combien de temps il faudra pour passer de l'autre côté, mais nous savons qu'aujourd'hui sur la frontière qui sépare la Serbie de la Hongrie, il y a des femmes et des enfants qui attendent derrière un enclos de barbelés le jour où ils pourront recommencer une nouvelle vie en Europe.


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
28 Juillet 2016
RÖSZKE, HONGRIE

Les aides de Sant’Egidio aux familles de réfugiés à la frontière entre la Serbie et la Hongrie, qui cherchent la paix en Europe

IT | ES | FR | PT
30 Septembre 2015
HONGRIE

Sant’Egidio avec les réfugiés en Hongrie : les murs s’écroulent avec la solidarité

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA
16 Septembre 2015
BUDAPEST, HONGRIE

Sant’Egidio en Hongrie répond à l’appel du pape et accueille les réfugiés qui transitent par Budapest

IT | EN | ES | DE | FR | HU
17 Juin 2015
ROME, ITALIE

Réfugiés, Sant'Egidio : la dégradation n'est pas le fait de ceux qui fuient les guerres, mais de ceux qui ne sont pas capables d'accueillir et d'intégrer

IT | ES | FR
15 Février 2011

Célébration de l'anniversaire de la Communauté de Sant'Egidio à Pécs, en Hongrie

IT | ES | FR | CA | RU | CS
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
24 Juin 2017
Magyar Kurir

„Akik a remény útján haltak meg” – Ökumenikus imaórát tartottak Budapesten a menekültekért

12 Juillet 2016
OSCE

Beyond Good Intentions: Creating Safe Passage to Italy

17 Septembre 2017
La Vanguardia

Corredores de paz

6 Juillet 2017
Vida Nueva

Francia ya cuenta con su corredor humanitario para refugiados

20 Novembre 2016
Catalunya Cristiana

«Ser refugiada és començar de zero»

tous les communiqués de presse
• NON LA PEINE DE MORT
10 Octobre 2017

On 15th World Day Against the Death Penalty let us visit the poorest convicts in Africa

7 Octobre 2015
ÉTATS-UNIS

The World Coalition Against the Death Penalty - XIII world day against the death penalty

5 Octobre 2015
EFE

Fallece un preso japonés tras pasar 43 años en el corredor de la muerte

24 Septembre 2015

Pope Francis calls on Congress to end the death penalty. "Every life is sacred", he said

12 Mars 2015
Associated Press

Death penalty: a look at how some US states handle execution drug shortage

12 Mars 2015
AFP

Arabie: trois hommes dont un Saoudien exécutés pour trafic de drogue

9 Mars 2015
AFP

Peine de mort en Indonésie: la justice va étudier un appel des deux trafiquants australiens

9 Mars 2015
AFP

Le Pakistan repousse de facto l'exécution du meurtrier d'un critique de la loi sur le blasphème

9 Mars 2015
Reuters

Australia to restate opposition to death penalty as executions loom in Indonesia

28 Février 2015
ÉTATS-UNIS

13 Ways Of Looking At The Death Penalty

15 Février 2015

Archbishop Chaput applauds Penn. governor for halt to death penalty

11 Décembre 2014
MADAGASCAR

C’est désormais officiel: Madagascar vient d’abolir la peine de mort!

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

Dossier: What are the humanitarian corridors

tous les documents

PHOTOS

102 visites

112 visites

117 visites

126 visites

121 visites
tous les médias associés