change language
vous êtes dans: home - news newslettercontactslink

Soutenez la Communauté

  
25 Décembre 2017

Joyeux Noël de la part de la Communauté de Sant'Egidio

La joie de Noël, c'est la joie d’une visite, celle que nous recevons, car Jésus vient dans le monde, et celle que chacun de nous peut faire, car la visite est une joie et une lumière qui demeurent. VOIR LA VIDEO

 
version imprimable

Tant de lumières brillent à Noël, nous les voyons dans nos villes. Je voudrais que l’on puisse allumer une lumière de plus cette année, la lumière de la visite.

Oui, car Noël nous parle d’une visite, celle de l’ange à Marie pour lui annoncer la naissance de Jésus, celle des bergers à la grotte de Bethléem, celle des mages à l’Enfant-Jésus. Alors, nous pourrions, nous aussi, en ce Noël, faire une visite, une visite aux personnes âgées, à ceux qui n’ont personne, à ceux qui sont malades, à ceux qui vivent dans la rue, à ceux qui sont en prison, dans des lieux d’abandon.

La joie de Noël, c'est la joie d’une visite, celle que nous recevons, car Jésus vient dans le monde, et celle que chacun de nous peut faire, car la visite est une joie et une lumière qui demeurent.

Noël nous parle ensuite d’un enfant avec sa mère et son père qui n’ont pas trouvé de place, et donc, nous voulons penser à tous ceux qui n’ont pas de place dans nos villes, surtout à ceux qui ont perdu leur logement, à ceux qui vivent dans la rue, à ceux qui ont été renvoyés de chez eux, aux personnes âgées dans les instituts, dans les hôpitaux, dans les nombreux lieux de solitude, aux réfugiés contraints de quitter leur maison.

En ce Noël, nous pensons particulièrement aux Rohingya, des milliers et des milliers d’enfants, de femmes, d’hommes qui ont quitté leur pays et qui sont aujourd’hui réfugiés au Bangladesh.

En ce Noël, de nombreux lieux de la Communauté, à commencer par la basilique Sainte-Marie-au-Transtevere, dans toutes les villes d’Italie et du monde, seront visités par beaucoup de personnes qui, toute l’année durant, sont nos amis, les personnes les plus fragiles, les plus vulnérables, les personnes seules, ceux qui n’ont personne et qui n’ont pas de quoi fêter Noël. C’est pourquoi les repas de Noël sont le lieu de l’amitié de chaque jour, mais une amitié augmentée et plus joyeuse, plus lumineuse que celle de chaque joue, car c’est Noël.

Nous voudrions qu’en ce Noël règne la joie de la maison qui n’existe pas pour tant de personne qui, pour diverses raisons, ont perdu leur maison. Chacun de nous peut être une partie de cette maison qui fait défaut, pour la vie de beaucoup de personne et afin que tous nous puissions nous sentir chez nous à Noël, et surtout recevoir la visite de Jésus qui vient dans le monde apporter la paix, la joie, la fraternité.

Depuis Sant’Egidio, à tous, mes vœux de fraternité, de joie et d’amitié.

 
Marco Impagliazzo
Président de la Communauté de Sant'Egidio