Prière avec les saints

Share On


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Genèse 15,1-12.17-18

Après ces événements, la parole du Seigneur fut adressée à Abram dans une vision : « Ne crains pas, Abram ! Je suis un bouclier pour toi. Ta récompense sera très grande. »
Abram répondit : « Mon Seigneur Dieu, que pourrais-tu donc me donner ? Je m’en vais sans enfant, et l’héritier de ma maison, c’est Élièzer de Damas. »
Abram dit encore : « Tu ne m’as pas donné de descendance, et c’est un de mes serviteurs qui sera mon héritier. »
Alors cette parole du Seigneur fut adressée à Abram : « Ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais quelqu’un de ton sang. »
Puis il le fit sortir et lui dit : « Regarde le ciel, et compte les étoiles, si tu le peux... » Et il déclara : « Telle sera ta descendance ! »
Abram eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste.
Puis il dit : « Je suis le Seigneur, qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée pour te donner ce pays en héritage. »
Abram répondit : « Seigneur mon Dieu, comment vais-je savoir que je l’ai en héritage ? »
Le Seigneur lui dit : « Prends-moi une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. »
Abram prit tous ces animaux, les partagea en deux, et plaça chaque moitié en face de l’autre ; mais il ne partagea pas les oiseaux.
Comme les rapaces descendaient sur les cadavres, Abram les chassa.
Au coucher du soleil, un sommeil mystérieux tomba sur Abram, une sombre et profonde frayeur tomba sur lui.
Après le coucher du soleil, il y eut des ténèbres épaisses. Alors un brasier fumant et une torche enflammée passèrent entre les morceaux d’animaux.
Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance avec Abram en ces termes : « À ta descendance je donne le pays que voici, depuis le Torrent d’Égypte jusqu’au Grand Fleuve, l’Euphrate, soit le pays des Qénites, des Qenizzites, des Qadmonites, des Hittites, des Perizzites, des Refaïtes, des Amorites, des Cananéens, des Guirgashites et des Jébuséens. »

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le chemin qui mène Abraham vers la terre où se réalisera la promesse de Dieu n'est pas dépourvu de difficultés. Où est la descendance nombreuse promise par Dieu, alors que son unique héritier risque d'être le fils d'une esclave?? Les incertitudes et les interrogations qui les accompagnent font partie de la vie d'un croyant. Trop souvent, nous sommes effrayés devant l'incertitude du temps et l'obscurité de l'avenir. Et pourtant, le Seigneur n'abandonne pas Abraham, tout comme il n'abandonne aucun d'entre nous. Au contraire, Dieu l'avertit : " Ne crains pas, Abram?! Je suis un bouclier pour toi. Ta récompense sera très grande. " Le Seigneur va au-devant de nos demandes, pour que nous ne les laissions pas nous emprisonner. Ainsi, il permet à Abraham d'échapper à l'étroitesse des peurs et des préoccupations derrière lesquelles il s'était caché : " Regarde le ciel, et compte les étoiles [...]. Telle sera ta descendance?! " Ce n'est qu'en renonçant au regard limité que nous posons sur nous-mêmes que nous pouvons voir loin, vers ce peuple nombreux que le Seigneur a préparé pour nous. Le regard de Dieu, que nous sommes appelés à partager, ce regard universel, libère de la peur, malgré ce que l'on pense souvent. C'est le repli sur nous-mêmes qui fait naître peurs et préoccupations. Le Seigneur nous fait sortir et nous libère. En effet, une grande descendance attend les chrétiens, pour que l'alliance de Dieu puisse atteindre tous les peuples.